Publishing Partner: Cambridge University Press CUP Extra Wiley-Blackwell Publisher Login
amazon logo
More Info


E-mail this page

Conference Information



Full Title: La Transgression : De l’Émancipation à la Progression

      
Location: Angers, France
Start Date: 30-Sep-2013 - 02-Oct-2013
Contact: Hélène Favreau
Meeting Email: click here to access email
Meeting Description: Colloque international en langues, cultures et apprentissages, organisé par le LICIA (Langages, Interactions Culturelles, Identités et Apprentissages), équipe de recherche de l’Université Catholique de l’Ouest, du 30 septembre au 2 octobre 2013 à Angers, sur le thème : La transgression : de l’émancipation à la progression.

Le terme de transgression signifie, comme son nom l’indique en latin, « passer de l’autre côté », « traverser ». Attesté dès le XXe siècle dans la langue française, il réfère au non-respect de règles et d’ordres. Incitant à passer « au-delà des frontières », il pose l’existence de normes préétablies, cette existence de normes faisant apparaître les transgressions. Celui qui transgresse est immanquablement un être subversif qui rejette la règle ou la norme elle-même. Avec le siècle des Lumières, ce concept est toujours lié au fait de « passer outre ». Néanmoins, aussi bien dans le domaine social, philosophique que politique, les normes jusque-là en vigueur peuvent désormais être contestées voire transgressées. En s’en emparant, au tout début du XXe siècle, la géologie, en opposant la régression à la transgression finira par donner à ce terme un sens mélioratif.

Dès lors, elle prend le sens d’une progression ou d’une régression selon le statut reconnu au monde qui est garanti par le respect de la règle bafouée (Folscheid). Même si la transgression implique la notion de limite, tout dépassement d’une limite n’est [de fait] pas pour autant une transgression (Folscheid) et la limite est bien ce qui peut donner forme à la norme. Dans toute institution où l’on apprend une langue et une culture, de l’école à l’université, nous sommes soumis à des normes. La langue, comme système linguistique, répond elle aussi à des exigences. Du fait même de la présence d’un Autre, nous sommes contraints à des limites ; l’Autre, lui-même confronté à un limitant, se heurte lui aussi à des limites.

Si l’on envisage ainsi la transgression non plus comme le simple fait de contrevenir à une règle, mais d’abord, comme une co-construction entre une personne et des situations, et plutôt comme un mouvement en avant, et pourquoi pas, comme un chemin de traverse, avec un certain goût de l’aventure (Meirieu) où nous pourrions retrouver le goût de la clandestinité (Meirieu), nous touchons une perspective qui nous permet d’aborder ce phénomène également comme une invitation à dépasser, voire même à outrepasser.

C’est cette dimension constructive de la notion de transgression linguistique et culturelle que nous souhaitons privilégier ici, pour tâcher de lui rendre la richesse de sa valeur progressive, celle qui peut nous faire aller de l’avant et pour cela compléter le concept de limite. Selon cette optique, on s’interrogera alors sur un nouvel espace à trouver ou à créer dans une tension entre transgression de règles et désir de s’émanciper.

Informations pratiques :

Les tarifs comprennent l’inscription au colloque et le cocktail dinatoire.

- Prise en charge par un laboratoire de recherche : 85 euros
- Individuel : 55 euros
- Etudiants hors UCO : 15 euros

Des renseignements complémentaires (possibilités d’hébergement, repas, autres…) seront communiqués ultérieurement.

Conférenciers :

Axe 1 : Berthille Pallaud, Université Aix-Marseille, chercheuse au CNRS
Axe 2 : Christian Puren, Université de Saint-Etienne (Professeur émérite)
Axe 3 : Martine Pretceille, Université Paris 8 (Professeur émérite)
Grand témoin : Bertrand Bergier, Université Catholique de l’Ouest, Angers (Professeur)
Linguistic Subfield: General Linguistics
LL Issue: 24.868


Back
Calls and Conferences main page