LINGUIST List 10.1617

Wed Oct 27 1999

Calls: Pragmatics, Sociolinguistics

Editor for this issue: Karen Milligan <karenlinguistlist.org>


As a matter of policy, LINGUIST discourages the use of abbreviations or acronyms in conference announcements unless they are explained in the text.

Directory

  1. Igor Z. Zagar, Pragmatics-ARGUMENTATION: COGNITIVE OR DISCURSIVE?
  2. Ana�d Donab�dian, Sociolinguistics/Langues de diaspora

Message 1: Pragmatics-ARGUMENTATION: COGNITIVE OR DISCURSIVE?

Date: Tue, 26 Oct 1999 14:27:18 +0200
From: Igor Z. Zagar <igor.zagarguest.arnes.si>
Subject: Pragmatics-ARGUMENTATION: COGNITIVE OR DISCURSIVE?

CALL FOR PAPERS for the PANEL SESSION

ARGUMENTATION: COGNITIVE OR DISCURSIVE?

As part of the 7th INTERNATIONAL PRAGMATICS 
CONFERENCE organized by the International Pragmatics 
Association (IPrA), to be held in Budapest, Hungary, 9-14 
July 2000.

Panel organizer: Igor Z. Zagar (Ljubljana, Slovenia);
e-mail: igor.zagarguest.arnes.si

The PANEL SESSION on ARGUMENTATION: 
COGNITIVE OR DISCURSIVE? is an initiative to bring 
together linguists, cognitive scientists, argumentation 
theorists, rhetoreticians, philosophers, sociologists, etc., 
attending the 7th International Pragmatics Conference for a 
specifically-focused forum to discuss the pragmatics-related 
aspects (but not just these) of the relation between 
argumentation, language and cognition.

The PANEL SESSIONS on ARGUMENTATION: 
COGNITIVE OR DISCURSIVE? will be held in the 
PARALLEL SESSIONS slot(s) of the 7th IPrA conference 
program. The final number of the PANEL SESSION units on 
ARGUMENTATION: COGNITIVE OR DISCURSIVE? will 
be determined by the number of contributions accepted for 
presentation. The maximum number of contributions to the 
panel is twelve (for a total of three units).
Within each panel unit a maximum of four 15-minute 
presentations are given consecutively, followed by a 
minimum of 30 minutes of discussion (either devoted entirely 
to an open discussion, or taken up in part by comments by a 
discussant or discussants).
Written versions or extensive outlines of all panel 
contributions should be made available to the other 
contributors to the panel prior to the conference to facilitate 
discussion.

I invite you to submit your panel contributions to the PANEL 
ORGANIZER (address below) by november 5, 1999. All 
panel contributionss will be subject to anonymous review.

Paper submissions for panel contributions should contain:
1. an e-mail version (word and/or rtf) of the one page 
abstract, to be sent to Igor Z. Zagar 
(igor.zagarguest.arnes.si);
2. 10 (ten) hard-copy versions of the one-page abstract, 
TOGETHER WITH A PRINTED, HARD-COPY 
VERSION OF THE IPrA OFFICIAL SUBMISSION 
FORM, to be sent (or faxed) to Igor Z. Zagar at the 
following address:
Igor Z. Zagar
Educational Research Institute
Gerbiceva 62
SI-1000 Ljubljana
Slovenia
Fax: (+386 61) 1201-266

Paper submission forms, submission guidelines, and 
registration forms are to be found at the IPrA website:
http://ipra-www.uia.ac.be/ipra/


Every potential contributor to the panel will be notified of 
acceptance or non-acceptance towards the end of january 
2000.



 
Igor Z. Zagar
Associate Professor
Educational Research Institute
Gerbiceva 62
SI-1000 Ljubljana
Slovenia
Phone: (+386 61) 1201- 265
Fax: (+386 61) 1201- 266
E-mail: igor.zagarguest.arnes.si
Mail to author|Respond to list|Read more issues|LINGUIST home page|Top of issue

Message 2: Sociolinguistics/Langues de diaspora

Date: Tue, 26 Oct 1999 16:48:36 +0200
From: Ana�d Donab�dian <Anaid.Donabedianinalco.fr>
Subject: Sociolinguistics/Langues de diaspora

LANGUES DE DIASPORA

La revue 'Faits de Langue' (Ophrys, Paris-Gap) consacre son prochain
num�ro ar�al aux "Langues de diaspora", dans une approche linguistique
au sens large. Dans le caxdre de la probl�matique d�finie ci-dessous,
des contributions sous forme d'articles d'environ 15 pages sont
attendues, de pr�f�rence en fran�ais.

Calendrier : 
Premi�re version des articles : f�vrier 2000
Mini-colloque et discussion � Paris en mai 2000 (pr�sence fortement souhait�e)
Version d�finitive des articles : novembre 2000
Parution : 1� trimestre 2001
Responsable du num�ro : Anaid Donabedian

Probl�matique g�n�rale : Les langues de diaspora, au m�me titre que
les probl�matiques ar�ales, pr�sentent des constantes
sociolinguistiques et descriptives dont l'�tude peut se r�v�ler
f�conde pour la linguistique g�n�rale. En effet, les langues de
diaspora, compte tenu de leurs conditions d'�volution sp�cifiques (la
dispersion entra�nant la multiplicit� des bilinguismes, toujours dans
une situation de langue domin�e, le morcellement de la norme, une
perte de comp�tence, parall�lement � un investissement identitaire
fort susceptible de g�n�rer un volontarisme linguistique) peuvent,
au-del� de ces conditions qui les rassemblent, pr�senter des
constantes au plan descriptif. En outre, conform�ment au projet
multidisciplinaire de Faits de Langues, elles nous conduisent au
carrefour de la linguistique descriptive, de la sociolinguistique
(bilinguisme), de la socio-anthropologie (identit� collective et
pratique linguistique), de la didactique (transmission), et de la
psychanalyse (conflit de langues et construction de
l'identit�). N�anmoins, l'originalit� de ce num�ro au regard des
publications d�j� existantes sur cette question sera sa dominante
linguistique descriptive. La notion de langue de diaspora : Notre
hypoth�se de d�part impose de d�limiter ce que nous entendons par
langue de diaspora, et notamment de distinguer clairement les langues
en situation de migration de celles de diaspora. On substituera donc
aux d�finitions historiques, g�ographiques et anthropologiques de la
diaspora le crit�re sociolinguistique suivant : une langue est ici
consid�r�e comme langue de diaspora (et non langue en diaspora) d�s
lors qu'elle est parl�e exclusivement par des locuteurs dispers�s dans
plusieurs Etats non contigus, et que dans aucun d'entre eux la
transmission de la langue n'est assur�e comme langue dominante. Ce
crit�re, auquel devrait probablement s'ajouter un crit�re
chronologique permettant d'avoir le recul suffisant, permet de
d�limiter un ensemble coh�rent de langues, � la fois par le rapport de
la communaut� des locuteurs � la langue (� la fois un investissement
identitaire potentiellement fort, et une pr�occupation concernant sa
p�rennit�) et des conditions de transmission sp�cifiques, aptes �
influer sur les processus de changement linguistique dans le temps.
Par cons�quent, un premier inventaire pr�sente le rromani,
l'assyro-chald�en, le kurde, l'arm�nien occidental, le grec pontique,
les langues juives et peut �tre le tib�tain (liste non
exhaustive). Enfin, des articles portant sur des langues ne r�pondant
pas strictement � notre d�finition pourraient permettre d'(in)valider
l'hypoth�se et de mettre en �vidence a contrario certains ph�nom�nes.
Le propos du volume et son organisation : Outre le volet
sociolinguistique dict� par le titre, une partie importante du volume
devra �tre consacr�e � des contributions descriptives, mettant en
�vidence les ph�nom�nes de contact � diff�rents niveaux, ou, lorsque
plusieurs variantes peuvent �tre observ�es pour la m�me langue, les
ph�nom�nes de coh�rence et de variabilit� interne en fonction de
donn�es sociolinguistiques. L'hypoth�se que nous chercherons �
v�rifier dans ce volume est que les langues de diaspora constituent,
tout comme les cr�oles, comme une sorte de 'laboratoire linguistique',
dont les manifestations pr�cises restent � mettre en �vidence. Pour
progresser vers cet objectif, les grands axes envisag�s sont donc
(dans un ordre qui sera � d�finir) : 1. M�langes de langues en
diaspora : modes de mixage et limites. Le volet lexical de cette
partie sera important en ce qui concerne les mixages conscients, et
les ph�nom�nes annexes qui leur sont corr�l�s (emprunts balis�s et non
balis�s, purisme, n�ologie, tabous linguistiques, etc.), mais des
ph�nom�nes morphologiques ou syntaxiques doivent �galement �tre
envisag�s m�me s'ils sont moins imm�diatement perceptibles (accent sur
l'aspect descriptif) 2. Le m�talangage sur la langue : rapport � la
norme et semilinguisme, le discours sur la comp�tence � l'int�rieur de
la communaut� des locuteurs (accent sur l'aspect
socio-anthropologique, psychanalytique) 3. Langues en contact et
typologie linguistique : peut-on d�celer des diff�rences d'�volution
dans les sous - communaut�s de locuteurs ayant des contacts
linguistiques avec des langues typologiquement tr�s diff�renci�es ?
Dans cette optique, peut-on d�celer une inflexion des ph�nom�nes du
fait de la situation de diaspora ? (accent sur l'aspect descriptif)
4. Langues en d�clin et d�clin et volontarisme linguistique, langue et
identit� en diaspora, modes de transmission (l'accent sur l'aspect
sociolinguistique et didactique). En fonction des propositions
d'articles, ces axes pourront �tre infl�chis et r�organis�s.




******************************************************
Dr. Anaid Donabedian-Demopoulos
Responsable de la Section d'armenien
Institut National des LAngues et Civilisations Orientales (INALCO)
2, rue de Lille
75343 PARIS CEDEX 07
FRANCE

Home :
57 Bd Jourdan
75014 PARIS
Tel : 33 (0)1 44 16 11 10
Fax : 33 (0)1 44 16 10 61

email : Anaid.Donabedianinalco.fr
******************************************************************************
Mail to author|Respond to list|Read more issues|LINGUIST home page|Top of issue