LINGUIST List 11.1374

Tue Jun 20 2000

Jobs: Ling/Cognitive Science: Haute-Garonne France

Editor for this issue: Jody Huellmantel <jodylinguistlist.org>


Directory

  1. NESPOULOUSlinguistlist.org, Jean-Luc, Ling/Cognitive Science: Toulouse-Le Mirail, Haute-Garonne France

Message 1: Ling/Cognitive Science: Toulouse-Le Mirail, Haute-Garonne France

Date: 20 Jun 2000 09:04:13 -0000
From: NESPOULOUSlinguistlist.org, Jean-Luc <nespoulouniv-tlse2.fr>
Subject: Ling/Cognitive Science: Toulouse-Le Mirail, Haute-Garonne France


Rank of Job: 
Areas Required: Linguistics, Cognitive Science
Other Desired Areas: Psycholinguistics, Neuropsychology
University or Organization: Toulouse-Le Mirail
Department: Laboratoire de Neuropsycholinguistique Jacques-Lordat
State or Province: Haute-Garonne
Country: France
Final Date of Application: 12 juillet 2000
Contact: NESPOULOUS, Jean-Luc nespoulouniv-tlse2.fr

Address for Applications:
5, Allees A. Machado, 31058 Toulouse Cedex
Toulouse
31 31058
France



APPEL A CANDIDATURE

ACCUEIL D'UN CHERCHEUR ETRANGER POST-DOCTORANT
au Laboratoire de Neuropsycholinguistique Jacques-Lordat 
(UniversiteToulouse-Le-Mirail)

Dans le cadre du Programme d'aide a la mobilite des
chercheurs etrangers du Ministere de l'Education Nationale, le
Laboratoire de Neuropsycholinguistique Jacques-Lordat (LNJL) est en
mesure d'accueillir un chercheur etranger pour une duree
d'un an pour participer a son programme de recherche
(cf.ci-dessous).

Conditions requises :
- etre titulaire d'un doctorat acquis a l'etranger (les
post-doctorants etrangers ayant soutenu leur these en France ne sont pas
eligibles) ;
- avoir 35 aens maximum au 31 decembre 2000 ;
- compte tenu de la nature des recherches, qui concernent des sujets
francophones, avoir une bonne connaissance au moins ecrite du fran�ais
est necessaire.

Conditions du sejour :
- le candidat retenu a le statut de contractuel de l'Universite;
- renumeration nette : 12.000 FF/mois + couverture sociale personnelle
(a l'exclusion des ayants droits, conjoint et enfants);
- les frais de voyage et de demenagement sont a la charge du candidat
retenu ; 
- duree : 12 mois ;
- debut : octobre (ou, au plus tard, novembre) 2000.

Demarche :
Les personnes interessees et satisfaisant les conditions requises sont
priees d'adresser par e-mail, et avant le 1er juillet 2000, une
lettre de motivation ainsi qu'un curriculum vitae et tous
documents et/ou informations juges utiles a l'adresse ci-dessous
:

	Pr. Jean-Luc Nespoulous
Directeur
Laboratoire de Neuropsycholinguistique Jacques-Lordat
Maison de la Recherche
Universite de Toulouse-Le Mirail
5, Allees A. Machado
31058 Toulouse Cedex
France

Telephone : 33 5 61 50 46 72
Fax : 33 5 61 50 49 18
Email : nespoulouniv-tlse2.fr

================================

CONTENU SPECIFIQUE DE LA PROPOSITION

Le Laboratoire de Neuropsycholinguistique Jacques-Lordat (LNJL)
s'assigne pour objectif principal de rendre compte des processus
cognitifs a l'oeuvre, tant en production qu'en
comprehension, dans divers comportements verbaux emanant de sujets
pathologiques (aphasiques, dements...) ou normaux (enfants apprenant
leur langue maternelle, adultes a l'etat stable, apprenants de
L2...). Sa problematique generale vise a tenter d'apprehender le
determinisme sousjacent des manifestations de surface observees dans le
comportement des diverses populations etudiees.

Dans ce contexte, le LNJL developpe plusieurs axes de recherche ou
l'unite de langage, prise en reference a differents niveaux de
traitements cognitifs, est le texte (i.e. : un discours inscrit). Ce
type d'unite presente des difficultes certaines pour l'experimentation:
- il s'agit d'enonces etendus (vs. phrases isolees) ou les
structures sont multiples et diversement inter-dependantes et
imbriquees ; 
- le texte (vs. le discours oral) ajoute une dimension
specifique a prendre en compte : il apparait ainsi que les proprietes
visuelles (morpho-dispositionnelles) des textes interviennent a de
multiples niveaux ; entre autres, comme : instructions de lecture ;
elements directement significatifs ; facteurs d'efficacite
communicationnelle variables, en rapport a divers processus tels que
memorisation/comprehension, transmission d'information a des tiers,
execution dans le cas de textes proceduraux, etc. Malgre la
complexite des problemes qu'affronte le recours a ce type d'unite,
celle-ci constitue cependant le seul niveau pertinent pour l'etude de
phenomenes qui ne se deploient et ne sont donc apprehendables qu'a
cette echelle (traitement linguistique du temps, logique du recit,
anaphore associative par ex.). Des progres recents concernant les
structures discursives (ex. : la RST," Rhetorical Structure Theory",
de Mann & Thomson et al.) et textuelles (ex. : le Modele
d'Architectures Textuelles de Pascual et Virbel) permettent
d'envisager un controle realiste, pour autant que soient abordes
le probleme de la composition entre modeles dont chacun prend en
charge un niveau partiel de modelisation. D'autres options
theoriques ou de modelisation peuvent etre abordees dans ce
contexte.
Les textes dont il est question sont aussi bien des textes
preexistants, independamment de leur utilisation dans des protocoles
experimentaux, que des "texto�des";, i.e. des textes
elabores expres a une telle fin. Dans les deux cas, ils posent des
probl�mes d'analyse systematisee ou de controle de
proprietes. Les types de textes utilises comprennent principalement
des recits est des textes proceduraux. 

Ces recherches comportent ainsi trois composantes principales :
- linguistique "relations entre marques visuelles
(typographiques et dispositionnelles) et lexico-syntaxiques" et
formelle (logique et informatique) visant a l'etude de la
composition de modeles differents necessaires pour representer les
aspects pris en compte ;
- psycholinguistique visant a l'etude experimentale de
l'incidence des proprietes des textes, representees et formalisees
selon les approches ci-dessus, par rapport aux performances de divers
types de sujets ;
- neuropsycholinguistique, visant a l'elaboration et a
l'evaluation d'hypotheses sur l'architecture
fonctionnelle de l'esprit/cerveau dans le traitement du langage.

Ces recherches s'inscrivent dans le cadre d'une
collaboration ancienne et tres �troite entre le Laboratoire de
Neuropsycholinguistique Jacques-Lordat et l'Equipe " Modele
de Communication Ecrite"; de l'Institut de Recherche en
Informatique de Toulouse (Universite Paul Sabatier) dont
l'animateur est Jacques Virbel.

Les projets, anciens et en cours, issus de cette collaboration sont
principalement centres sur :
(1) - la contribution de la spatialisation du langage dans la
structuration des textes, et son impact sur les performances de
memorisation/comprehension de divers types de populations (Cf. supra) ;
(2) - les ressources de questionnabilite d'un texte (a quelles
questions un texte donne comporte-il des elements de reponse ?)
(3) - la communication non-litterale (actes de discours indirects,
ironie, etc.). 

Les approches suivies dans ces contextes sont principalement :
- les relations langage/metalangage/sous-langage, dans le sens de la
theorie de Z. Harris 
- composition (respectivement : decomposition) de phrases lexicales (ou
de langue) en phrases textuelles (ou de discours) ;
- modeles formels du texte (modele d'Architectures Textuelles,
" Rhetorical Structure Theory", modele de Kintsch et Van
Dijk, etc.) ;
- composition de modeles ;
- semantique lexicale ;
- l'interrogation ; theorie logique des "sets of
answers" ;
- theorie des actes de langage et de la cooperation communicationnelle
(Grice, etc.) 

				***** 

Dans ce cadre general, le LNJL souhaite s'associer les competences
d'un chercheur etranger post-doctorant :
- familiarise avec certains au moins des themes pr�cisss ci-dessus,
- pouvant apporter a ces recherches une capacite de proposition en
termes d'applications concretes et/ou de test d'autres
hypotheses theoriques et/ou formelles,
- et qui souhaiterait mettre en oeuvre ses connaisances dans le
contexte de mises � l'epreuve experimentales dans le contexte
psycho- et/ou neuropsycholinguistique (sur sujets normaux ou
pathologiques).

NOTE : Desole d'avoir ete oblige d'enlever tous les accents
aux mots francais.
Mail to author|Respond to list|Read more issues|LINGUIST home page|Top of issue