LINGUIST List 14.627

Tue Mar 4 2003

Calls: Data Processing of African Languages

Editor for this issue: Marie Klopfenstein <marielinguistlist.org>


FUND DRIVE 2003 Please help us reach our total of $50,000 by making a donation at: http://linguistlist.org/donation.html The LINGUIST List depends on the generous contributions from subscribers like you; we would not be able to operate without your help. The moderators, staff, and student editors at LINGUIST would like to take this opportunity to thank you for your continuous support. As a matter of policy, LINGUIST discourages the use of abbreviations or acronyms in conference announcements unless they are explained in the text. To post to LINGUIST, use our convenient web form at http://linguistlist.org/LL/posttolinguist.html.

Directory

  1. Marc Van Campenhoudt, LE TRAITEMENT INFORMATIQUE DES LANGUES AFRICAINES

Message 1: LE TRAITEMENT INFORMATIQUE DES LANGUES AFRICAINES

Date: Tue, 4 Mar 2003 13:41:31 -0500 (EST)
From: Marc Van Campenhoudt <termistieuronet.be>
Subject: LE TRAITEMENT INFORMATIQUE DES LANGUES AFRICAINES


Cahiers du Rifal

Call Deadline: 31-MAR-2003
LE TRAITEMENT INFORMATIQUE DES LANGUES AFRICAINES

Au d�fi du passage � l'�criture, dont la grande majorit� des langues
africaines ne b�n�ficie pas encore, vient s'ajouter celui du traitement
informatique. Il est une opinion bien r�pandue qui dit que seules les
langues ayant acc�d� � l'informatique auront une chance de survivre
demain. Est-ce � dire que la majorit� des langues africaines seraient d�j�
condamn�es ? Peut-on esp�rer qu'au moins les langues africaines majeures,
qui sont d�j� �crites, fassent l'objet d'un traitement informatique, et
investissent � leur tour le cyberespace ? Si oui, dans quelles conditions
cette �volution peut-elle se faire ou bien se fait-elle d�j� ? Nous vous
proposons d'organiser cette r�flexion autour des sous-th�mes suivants :

1. Les alphabets africains et l'informatique

De nombreuses langues africaines s'�crivent avec des caract�res sp�ciaux.
Comment les encoder pour les utiliser dans un logiciel de bureautique ou
encore dans un navigateur ou une banque de donn�es sur la Toile ? Comment
en tenir compte dans les op�rations d'analyse textuelle (tri, �tiquetage,
comptage, reconnaissance de caract�res, etc.) ?

2. La recherche informatique et le traitement des langues africaines

Peut-on dire que la plupart des logiciels courants peuvent fort bien
traiter les langues africaines ? Si non, existe-t-il des logiciels
sp�cialement con�us pour prendre en compte le traitement des langues
africaines ? Si oui, lesquels et comment fonctionnent-ils ? S'il n'en
existe pas, qu'est-ce qui emp�che leur d�veloppement ou leur mise au
point, ou peut-�tre tout simplement leur large diffusion ?

3. Les langues africaines dans le cyberespace

Des langues africaines sont-elles pr�sentes dans le cyberespace ? Si oui,
quelle place y occupent-elles, quel r�le y jouent-elles ? Existe-t-il des
communaut�s d'internautes qui communiquent en langues africaines via
l'Internet ?

4. La presse et l'�dition scolaire et parascolaire en langues africaines

Le monde de l'�dition s'informatise de plus en plus. Quelle est son
approche, son exp�rience, du traitement informatique des langues
africaines, dans les journaux comme dans les manuels scolaires ou les
ouvrages �ducatifs parascolaires ?
Direction scientifique

La direction scientifique de ce th�me est confi�e � la formation de
recherche Langage, langues et cultures d'Afrique noire (LLACAN), Unit�
mixte de recherche n� 7594, relevant du CNRS, de l'INALCO et de
l'Universit� de Paris VII : http://llacan.cnrs-bellevue.fr/

Christian Chanard, Edema Atibakwa et Marcel Diki-Kidiri assurent ensemble
le suivi de ce dossier. Veuillez envoyer toute correspondance concernant
cet appel d'offre � l'attention de :

Marcel Diki-Kidiri (kidirivjf.cnrs.fr)
LLACAN (CNRS)
7 rue Guy M�quet
F-94801 Villejuif, cedex
France
Mail to author|Respond to list|Read more issues|LINGUIST home page|Top of issue