* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
LINGUIST List logo Eastern Michigan University Wayne State University *
* People & Organizations * Jobs * Calls & Conferences * Publications * Language Resources * Text & Computer Tools * Teaching & Learning * Mailing Lists * Search *
* *
LINGUIST List 16.1566

Mon May 16 2005

Calls: Socioling/Tunisia; Anthro Ling/Bulgarian/Bulgaria

Editor for this issue: Amy Wronkowicz <amylinguistlist.org>


As a matter of policy, LINGUIST discourages the use of abbreviations or acronyms in conference announcements unless they are explained in the text. To post to LINGUIST, use our convenient web form at http://linguistlist.org/LL/posttolinguist.html.
Directory
        1.    Alassane Dia, Les mixtes de langue au Maghreb
        2.    Marina Dzhonova, Bulgarian 'Islands' on the Linguistic Map of the Balkans


Message 1: Les mixtes de langue au Maghreb
Date: 14-May-2005
From: Alassane Dia <alassane.dialycos.com>
Subject: Les mixtes de langue au Maghreb


Full Title: Les mixtes de langue au Maghreb

Date: 16-Feb-2006 - 17-Feb-2006
Location: Tunis, Tunisia
Contact Person: Heikel Ben Mustapha
Meeting Email: benmustaphahyahoo.fr

Linguistic Field(s): Sociolinguistics

Call Deadline: 30-Nov-2005

Meeting Description:

Il s'agira de réféchir sur les formes de parler composites employées en contexte
maghrébin tant du point de vue de leurs structures que de celui des situations
dans lesquelles elles sont employées.

U.R « Langage et Métalangage »
Faculté des lettres, des arts et
Humanités la Manouba
Université de la Manouba

Colloque international le 16, 17 février 2006
« les Mixtes de langues au Maghreb :
Dimensions Sociolinguistiques et Conséquences Structurelles ».

Appel à Communication
Le contact des langues que les pays maghrébins ont connu à l'époque moderne a
donné naissance à certaines formes de métissage impliquant d'une part des
langues et d es variétés locales, et d'autre part une langue exogène : le français.

La description de la situation linguistique qui en a découlé semble varier selon
le contexte historique de l'étude. Ainsi, les premières études, en s'appuyant
sur les modèles théoriques dominants de l'époque, du moins en Tunisie, ont parlé
d'une situation de diglossie voire de triglossie. Par ailleurs, ces travaux ont
largement insisté sur la séparation fonctionnelle des langues et des variétés en
présence, laissant ainsi entendre une certaine stabilité de ces contextes
sociolinguistiques.

Il s'agit là probablement d'une stabilité toute relative que le dépassement du
modèle dit-diglossique permet de voir sous un jour nouveau. Dans nos contextes
modernes, il semble, en effet, réducteur de penser que les locuteurs maghrébins
maintiennent séparées les langues en présence, tant sont fréquents les
chevauchements fonctionnels entre ces variétés en contact.

Sur le plan purement structurel, les situations de contact engendrent un état où
les constituants des langues en présence s'enchevêtrent selon une logique qui
demeure non seulement méconnue, mais également très controversée en raison des
divergences théoriques et parfois de la non-adéquation des modèles théoriques
proposés.

A- sur le plan structurel :
- Quel(s) rôle(s) jouent les langues impliquées dans la syntaxe des alternances
codiques (ou code-switching) que l'on observe au Maghreb ? quelles en sont les
conséquences théoriques ?
- Quelle(s) « contrainte(s) » structurelle(s) expliquerait (aient)
la«switchabilité» de certaines catégories et la résistance de certaines autres ?
- Est-il vrai que les éléments issus des langues superstrats se limitent à des
éléments lexicaux comme l'affirment certains modèles ?
- Le Code-switching ne donnerait-il pas naissance à de nouveaux faits
structurels ? ...etc.

B- sur le plan sociolinguistique :
- Dans le contexte maghrébin, le code-switching constitue-t-il un cas
d'alternance banal entre deux langues ou un réel mouvement de bascule dont peut
résulter un autre ensemble linguistique et identitaire ?
- Quel(s) Statut(s)donner, de nos jours, aux variétés mixtes dans les paysages
linguistiques des pays maghrébins ? Comment et où les classer ?
- Quelles attitudes les locuteurs adoptent-ils vis-à-vis de ces variétés
métissées dans nos contextes modernes ?
- Le rapport à la (aux) langue(s) change-t-il, a-t-il changé chez les jeunes
générations ? ...etc.

C'est pour mettre en débat toutes ces questions que l'unité de recherche «
Langage et Métalangage » organise, le 16 et 17 février 2006 à la 'faculté des
lettres, des arts et des Humanités de la Manouba', un colloque international
autour du thème « les Mixtes de Langues au Maghreb ».

Les propositions de communication (titre et résumé de 300 mots maximum) doivent
parvenir au comité d'organisation avant le 30/11/2005 à l'adresse de l'U.R «
Langage et Métalangage » : U.R Langage et Métalangage, Faculté des Lettres, des
Arts et des Humanités. 2010 la Manouba, ou à l'adresse mail de l'organisateur.
Directeur de recherche :

Organisateur :
Ahmed Brahim (abm_brahimyahoo.fr)
Heikel Ben Mustapha (benmustaphahyahoo.fr)
Message 2: Bulgarian 'Islands' on the Linguistic Map of the Balkans
Date: 14-May-2005
From: Marina Dzhonova <marinaslav.uni-sofia.bg>
Subject: Bulgarian 'Islands' on the Linguistic Map of the Balkans



Full Title: Bulgarian "Islands" on the Linguistic Map of the Balkans

Date: 04-Nov-2005 - 06-Nov-2005
Location: Sofia, Bulgaria
Contact Person: Yovka Tisheva
Meeting Email: balkansslav.uni-sofia.bg
Web Site: http://www.slav.uni-sofia.bg/Pages/conf.html

Linguistic Field(s): Anthropological Linguistics; General Linguistics; Language
Description; Morphology; Syntax; Typology

Subject Language(s): Bulgarian (BLG)
Serbo-croatian (SRC)
Albanian, Tosk (ALN)
Albanian, Gheg (ALS)
Romani, Vlax (RMY)
Greek (GRK)
Romanian (RUM)

Call Deadline: 30-Jun-2005

Meeting Description:

FIRST CALL FOR PAPERS

The Faculty of Slavic Studies at Sofia University
and the team of the project Balkan Traditions: Co-existence of Cultures,
Religions and Languages (the Bulgarian Language in a Slavonic and a Non-Slavonic
Environment)
are pleased to announce

The Conference

BULGARIAN ''ISLANDS'' ON THE LINGUISTIC MAP OF THE BALKANS

November 4-6, 2005 at Sofia University

The conference will be the closing initiative of the project Balkan Traditions:
Co-Existence of Cultures, Religions and Languages (The Bulgarian Language in a
Slavonic and a Non-Slavonic Environment).

The topics of the talks should to be in one of the following fields: Balkan
Linguistics, Language contacts, Ethnology, and Anthropology, and can be given in
any Balkan language, English, French or Russian.

Abstracts are invited for a 20-minute talk (a 15-minute presentation plus a
5-minute discussion)

Deadline for submission of abstracts is June 30, 2005

HOW TO SUBMIT ABSTRACTS:

Abstracts should be no longer than one page (an additional page for references,
figures and data can be also included). Abstracts can be sent by email attached
as a pdf or rtf file. Abstracts can also be sent by regular mail.

Please include in your submission an additional page containing the following
information:

(1) title of paper;
(2) your name;
(3) complete postal address and affiliation (or home address, if necessary);
(4) telephone and fax numbers;
(5) email address.

Authors whose abstracts are accepted will be notified by July, 20, 2005.

Organizing Committee:

Petya Asenova
Yovka Tisheva
Vassilka Aleksova
Iskra Likomanova
Nichka Becheva
Marina Dzhonova

Postal address:

Assoc. Prof. Yovka Tisheva
Faculty of Slavic Studies
Sofia University
15 Tzar Osvoboditel Blv.
1504 Sofia, Bulgaria

Those interested in attending the conference are invited to register their
e-mail and/or postal addresses at the conference address above.

balkansslav.uni-sofia.bg

For further information, please visit our homepage:
http://www.slav.uni-sofia.bg/Pages/Balktrad.html

Please, distribute this information to other people who could be interested to
participate.



Respond to list|Read more issues|LINGUIST home page|Top of issue




Please report any bad links or misclassified data

LINGUIST Homepage | Read LINGUIST | Contact us

NSF Logo

While the LINGUIST List makes every effort to ensure the linguistic relevance of sites listed
on its pages, it cannot vouch for their contents.