* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
LINGUIST List logo Eastern Michigan University Wayne State University *
* People & Organizations * Jobs * Calls & Conferences * Publications * Language Resources * Text & Computer Tools * Teaching & Learning * Mailing Lists * Search *
* *
LINGUIST List 18.3066

Fri Oct 19 2007

Calls: Socioling/France; Lang Documentation/USA

Editor for this issue: Ania Kubisz <anialinguistlist.org>


As a matter of policy, LINGUIST discourages the use of abbreviations or acronyms in conference announcements unless they are explained in the text. To post to LINGUIST, use our convenient web form at http://linguistlist.org/LL/posttolinguist.html.
Directory
        1.    Gilles Siouffi, Modes langagières dans l'histoire
        2.    Lyle Campbell, Conference on Endangered Languages and Cultures of Native America


Message 1: Modes langagières dans l'histoire
Date: 17-Oct-2007
From: Gilles Siouffi <Gilles.Siouffiuniv-montp3.fr>
Subject: Modes langagières dans l'histoire
E-mail this message to a friend

Full Title: 'Modes langagières dans l'histoire'

Date: 11-Jun-2008 - 13-Jun-2008
Location: Montpellier, France
Contact Person: Gilles Siouffi
Meeting Email: Gilles.Siouffiuniv-montp3.fr

Linguistic Field(s): Sociolinguistics

Subject Language(s): French (fra)

Call Deadline: 30-Jun-2008

Meeting Description

'Modes langagières dans l'histoire. Processus mimétiques et changements
linguistiques'.
Colloque, Université Paul Valéry, Montpellier, France.
11-13 juin 2008.

Colloque
Modes langagières dans l'histoire.
Processus mimétiques et changements linguistiques

Université Paul Valéry Montpellier III
11-12-13 Juin 2008

Appel à communications

En France, la recherche en histoire de la langue, après s'être longtemps
focalisée sur des phénomènes évolutifs, en phonologie, en lexique, en syntaxe,
s'est ouverte aux inspirations variationnistes et sociolinguistiques. Les
travaux de Labov, Romaine, Balibar, Chaurand, Branca-Rosoff, Lodge,
Ayres-Bennett ont apporté des avancées significatives sur ce terrain.
Une question apparaît au centre de bien de ces travaux: celle du changement
linguistique, saisi non pas au point d'aboutissement d'une évolution, mais au
moment de la confrontation à un usage nouveau. Quel rôle jouent alors les
''phénomènes de mode'', perçus avec tant d'acuité par les locuteurs au moment de
leur émergence? Comment peut-on penser ce mimétisme qui se joue dans le
langage? Ce colloque a pour objet d'aborder dans l'histoire ces dynamiques qui
conduisent un usage d'abord marginal à faire tache d'huile au sein d'une
communauté, pour éventuellement avoir une incidence sur le standard, se fondre
dans une variante, spécifier un usage, ou disparaître tout simplement. Que des
''modes langagières'' aient existé dans l'histoire de toutes les langues, c'est
une évidence sur laquelle il n'est pas besoin de revenir. On connaît dans
l'histoire du français ces épisodes spectaculaires et parfois fugaces
(préciosité, mode de la grossièreté au XVIIIe siècle, parler ''poissard'',
''incoyables et meveilleuses'', louchebem, argot de la guerre, verlan, etc.) où
un souci, dans un groupe social, de se distinguer et de se reconnaître, a tendu
à sortir des limites de ce groupe. L'objectif du colloque est de mener l'enquête
sur l'histoire précise de ces moments, sur les dynamiques qui s'y sont jouées,
et sur le devenir des usages qu'ils ont introduits.
Le biais par lequel la question est ici posée est, outre les enjeux
socio-politiques à grande échelle qui se jouent autour des variétés de langue,
la relation singulière aux formes langagières telles que celles-ci sont perçues
dans la bouche d'autrui, puis adoptées. On considèrera comme précieuses toutes
les études portant sur le phénomène que Bourdieu avait nommé distinction, et que
Nisard, au XIXe siècle, dans son étude pionnière sur le parler populaire, avait
appelé affectation. En guise de corollaire, on s'intéressera à tous les
phénomènes mimétiques - au sens de René Girard - qui régissent le comportement
langagier, dans les domaines phonétique, lexical, morphologique, syntaxique ou
pragmatique.
Sont bienvenus:
- toute théorisation, en anthropologie du langage, en psycholinguistique ou en
sociolinguistique, des rapports à la langue, au singulier, ainsi que tout type
de réflexion sur les processus mimétiques,
- de manière théorique également, toute réflexion sur les affects investis dans
les formes langagières, ainsi que sur la notion d'accomodation (inflexion
apportée au langage dans l'échange par la prise en considération du récepteur),
- toute enquête sur un épisode ponctuel de ''mode langagière'',
- tout travail sur la ''grammaire des fautes'' et son appropriation dans les usages,
- les études sur l'emprunt envisagé dans ses incidences subjectives et la
dynamique de sa diffusion.
Dans un souci de limitation du champ, le colloque portera sur l'histoire du
français et des langues ou parlers qui s'y trouvent impliqués. Les langues du
colloque seront le français et l'anglais.

Colloque organisé par l'équipe Dipralang (Université Paul Valéry, Montpellier
III), avec le soutien de l'Institut Universitaire de France.

Comité d'organisation: C. Alen Garabato, J.-M. Prieur, G. Siouffi, A. Steuckardt.

Comité scientifique:

Teddy Arnavielle, Université Paul Valéry Montpellier III
Wendy Ayres-Bennett, Cambridge University
Françoise Berlan, Université de Paris IV-Sorbonne
Jacqueline Billiez, Université de Grenoble 3
Henri Boyer, Université Paul Valéry Montpellier III
Sonia Branca-Rosoff, Université de Paris 3
Cécile Canut-Hobe, Université Paul Valéry Montpellier III/CNRS
Philippe Caron, Université de Poitiers
Françoise Douay-Soublin, Université de Provence
Claudine Moïse, Université d'Avignon
Robert Nicolaï, Université de Nice/IUF

Conférenciers invités (plénières et tables rondes):

Wendy Ayres-Bennett, Université de Cambridge, G.-B.
Philippe Caron, Université de Poitiers
Susanna Fagyal, Université d'Urbana Champaign, USA
Françoise Gadet, Université de Paris 10 Nanterre
Anthony R. Lodge, Université de St Andrews, G.-B.
Robert Nicolaï, Université de Nice/IUF
Françoise Berlan, Université de Paris IV-Sorbonne
Sonia Branca-Rosoff, Université de Paris 3


Calendrier:

Date limite d'envoi des propositions de communication (1 page maximum): 30
janvier 2008

Avis d'acceptation: 15 mars 2008

Frais d'inscription: 40 euros (incluant pour les communiquants les actes du
colloque); 10 euros pour les étudiants.

Contact: Gilles.Siouffiuniv-montp3.fr
Message 2: Conference on Endangered Languages and Cultures of Native America
Date: 17-Oct-2007
From: Lyle Campbell <lyle.campbelllinguistics.utah.edu>
Subject: Conference on Endangered Languages and Cultures of Native America
E-mail this message to a friend


Full Title: Conference on Endangered Languages and Cultures of Native America
Short Title: CELCNA

Date: 28-Mar-2008 - 30-Mar-2008
Location: Salt Lake City, UT, USA
Contact Person: Tamrika Khvtisiashvili
Meeting Email: tamrikakhotmail.com

Linguistic Field(s): Language Documentation

Call Deadline: 18-Jan-2008

Meeting Description

Conference on Endangered Languages and Cultures of Native America (CELCNA)
Papers or posters on any aspect of American Indian languages, in particular on
documentation or revitalization.

Conference on Endangered Languages and Cultures of Native America (4th annual
CELCNA) First Announcement

Dates & Place: March 28-30, 2008, University of Utah, Salt Lake City, Utah.

Sponsors: Smithsonian Institution, American Philosophical Society, and CAIL
(Center for American Indian Languages, University of Utah)

Keynote speakers: MaryAnn Willie (University of Arizona, Navajo Nation)

Call for papers: Papers or posters are invited on any aspect of American Indian
languages, in particular on documentation or revitalization. American Indian
participants are especially invited. Papers are 20 minutes each in length, with
an additional 10 minutes for discussion.

Deadline: for Abstracts: Jan. 18, 2008. The Program Committee will announce
results about Feb. 1.

Papers and posters can be presented in English or Spanish; abstracts can be
submitted in English or Spanish. There will some be Spanish language sessions,
and those working with indigenous languages of Latin America are encouraged to
come and participate.
Habrán algunas sesiones en español, y por eso se invitan ponencias y posters en
español; los abstracts también pueden ser enviados en español. Son muy
cordialmente invitados todos los que trabajan con lenguas indígenas de América
Latina.

Workshop on teaching American Indian languages (and language revitalization),
Thursday, March 27; all interested are warmly invited - no cost (just
registration for CELCNA).

Abstract guidelines: Abstracts, no longer than 500 words (a paragraph or two
will do), should include paper title, name of author(s), affiliation. Abstracts
should be submitted by e-mail, in Microsoft Word document, RTF, or PDF. Include
contact details for January to April 2008. Only one abstract per person (except
where a paper has multiple authors). Address: Send abstracts to:
cail.utahgmail.com (by Jan. 18, 2008).

Registration: $25 (students $15) (tribal elders, no cost) [to cover cost of
conference rooms, refreshments]

Accommodations: University Guest House - 100 yards from the meeting venue. To
book accommodations, contact the Guest House directly (mention CELCNA):
University Guest House University of Utah
110 South Fort Douglas Blvd.
Salt Lake City, Utah 84113-5036
Toll free: 1-888-416-4075 (or 801-587-1000), Fax 801-587-1001
Website: www.guesthouse.utah.edu
(Please make reservations early; rooms will be held for the conference only
until early March.)

Additional information: Contact Tamrika Khvtisiashvili hotmail.com>,
or for particular questions, Lyle Campbell at
lyle.campbelllinguistics.utah.edu. If you need information not easily arranged
via e-mail, please call: Tel. 801-587-0720 or 801-581-3441 during business
hours, or Fax 801-585-7351.



Read more issues|LINGUIST home page|Top of issue




Please report any bad links or misclassified data

LINGUIST Homepage | Read LINGUIST | Contact us

NSF Logo

While the LINGUIST List makes every effort to ensure the linguistic relevance of sites listed
on its pages, it cannot vouch for their contents.