* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
LINGUIST List logo Eastern Michigan University Wayne State University *
* People & Organizations * Jobs * Calls & Conferences * Publications * Language Resources * Text & Computer Tools * Teaching & Learning * Mailing Lists * Search *
* *
LINGUIST List 19.1526

Fri May 09 2008

Confs: Sociolinguistics, French Language/France

Editor for this issue: Stephanie Morse <morselinguistlist.org>


To post to LINGUIST, use our convenient web form at http://linguistlist.org/LL/posttolinguist.html.
Directory
        1.    Gilles Siouffi, Colloque 'Modes langagières dans l'histoire'


Message 1: Colloque 'Modes langagières dans l'histoire'
Date: 07-May-2008
From: Gilles Siouffi <Gilles.Siouffiuniv-montp3.fr>
Subject: Colloque 'Modes langagières dans l'histoire'
E-mail this message to a friend

Colloque 'Modes langagières dans l'histoire'

Date: 11-Jun-2008 - 13-Jun-2008
Location: Montpellier, France
Contact: Gilles Siouffi
Contact Email: Gilles.Siouffiuniv-montp3.fr
Meeting URL: http://recherche.univ-montp3.fr/dipralang/

Linguistic Field(s): Sociolinguistics

Subject Language(s): French (fra)

Meeting Description:

Colloque de sociolinguistique historique du français.

Montpellier, Université Paul Valéry, Bred, salle Jourda,
11-12-13 juin 2008

Colloque organisé par l'équipe Dipralang (Université Paul Valéry, Montpellier
III), avec le soutien de l'Institut Universitaire de France.

Comité d'organisation : Carmen Alen Garabato, Jean-Marie Prieur, Gilles Siouffi,
Agnès Steuckardt.

Comité scientifique :

Teddy Arnavielle (Université Paul Valéry Montpellier III), Wendy Ayres-Bennett
(Cambridge University), Françoise Berlan (Université de Paris IV-Sorbonne),
Jacqueline Billiez (Université de Grenoble 3), Henri Boyer (Université Paul
Valéry Montpellier III), Sonia Branca-Rosoff (Université de Paris 3), Cécile
Canut-Hobe (Université Paul Valéry Montpellier III/CNRS), Philippe Caron
(Université de Poitiers), Françoise Douay-Soublin (Université de Provence),
Claudine Moïse (Université d'Avignon), Robert Nicolaï (Université de Nice/IUF).

Conférenciers invités :

Wendy Ayres-Bennett, Université de Cambridge, G.-B.
Philippe Caron, Université de Poitiers
Susanna Fagyal, Université d'Urbana Champaign, USA
Françoise Gadet, Université de Paris 10 Nanterre
Anthony R. Lodge, Université de St Andrews, G.-B.
Robert Nicolaï, Université de Nice/IUF
Hélène-Merlin-Kajman, Université de Paris 3
Sonia Branca-Rosoff, Université de Paris 3

Fiche d'inscription et renseignements pratiques sur le site :
http://recherche.univ-montp3.fr/dipralang/
Contact : Gilles.Siouffiuniv-montp3.fr

Argumentaire :

En France, la recherche en histoire de la langue, après s'être longtemps
focalisée sur des phénomènes évolutifs, en phonologie, en lexique, en syntaxe,
s'est ouverte aux inspirations variationnistes et sociolinguistiques. Les
travaux de Labov, Romaine, Balibar, Chaurand, Branca-Rosoff, Lodge,
Ayres-Bennett ont apporté des avancées significatives sur ce terrain. Une
question apparaît au centre de bien de ces travaux : celle du changement
linguistique, saisi non pas au point d'aboutissement d'une évolution, mais au
moment de la confrontation à un usage nouveau. Quel rôle jouent alors les «
phénomènes de mode », perçus avec tant d'acuité par les locuteurs au moment de
leur émergence ? Comment peut-on penser cette mimésis qui se joue dans le
langage ? Ce colloque a pour objet d'aborder dans l'histoire ces dynamiques qui
conduisent un usage d'abord marginal à faire tache d'huile au sein d'une
communauté, pour éventuellement avoir une incidence sur le standard, se fondre
dans une variante, spécifier un usage, ou disparaître tout simplement. Que des «
modes langagières » aient existé dans l'histoire de toutes les langues, c'est
une évidence sur laquelle il n'est pas besoin de revenir. On connaît dans
l'histoire du français ces épisodes spectaculaires et parfois fugaces
(préciosité, mode de la grossièreté au XVIIIe siècle, parler « poissard », «
incoyables et meveilleuses », louchebem, argot de la guerre, etc.) où un souci,
dans un groupe social, de se distinguer et de se reconnaître, a tendu à sortir
des limites de ce groupe. L'objectif du colloque est de mener l'enquête sur
l'histoire précise de ces moments, sur les dynamiques qui s'y sont jouées, et
sur le devenir des usages qu'ils ont introduits.


Programme

Mercredi 11 Juin

8H30
Accueil des Participant. Ouverture par les directeurs d'equipe et presentation

9H00
Conférence: Zsuzsanna Fagyal (University of Illinois) :
« Innovation et changements linguistiques : production, perception et simulation »

10H00
Pause

10H15
Laurence Rosier (Université Libre de Bruxelles) :
« Snobissimo ou Des modes langagières, des typologies sociales imaginaires et de
la distinction dans le discours puriste »

10H45
Françoise Douay-Soublin (Université de Provence) :
« Ni raison ni faute : le rôle théorique de la mode dans la Grammaire françoise
sur un plan nouveau du Père Buffier (1709) »

11H15
Chantal Wionet (Université d'Avignon) :
« De la langue des banlieues à la novlangue : une mode peut en cacher une autre »

11H45
Cécile Narjoux (Université de Bourgogne) :
« Donner un rôle aux vocables du temps : mode langagière et langue littéraire »

12H15
Buffet offert aux participants

14H00
Conférence:
Françoise Gadet (Université de Paris 10) :
« Le rôle de l'immédiat communicatif dans la variation et le changement »

15H00
Gaétane Dostie et Lisanne Lanciault (Université de Sherbrooke) :
« Changement catégoriel et développement sémantique. De sérieux adjectival à
sérieux discursif dans le parler des jeunes locuteurs québecois »

15H30
Claudine Moïse (Université d'Avignon) et Nathalie Auger (Université de
Montpellier III) :
« Questions sur le mimétisme en sociolinguistique interactionnelle »

16H00
PAUSE

16H15
Conférence : Robert Nicolaï (Université de Nice/IUF) :
« Dimension du paraître, espace de variabilité et dynamique des acteurs »

17H15
Jacques-Philippe Saint-Gerand (Université Blaise Pascal / Clermont-Ferrand II) :
« De l'inversion grammaticale et stylistique au début du XIXe siècle, en
relation avec les théories de l'ordre direct »

17H45
Bruno Courbon (Université de Lyon 2) :
« Modes d'usage ou modes d'emploi ? Le rôle déterminant des associations
syntagmatiques dans le changement sémantique »

Jeudi 12 Juin

9H00
Conférence : Philippe Caron (Université de Poitiers) :
« A propos du français pré-classique : innovation et mimétisme dans l'usage
soutenu autour de 1620-1630 »

10H00
Pause

10H15
Frédéric Duval (Université de Metz/CELTED) :
« Comment la latinisation du français est-elle devenue une mode ? »

10H45
Violaine Geraud (Université de Lyon 3) :
« Le jargon de l'île Babiole : origines et dérision d'une nouvelle préciosité au
temps de la Régence »

11H15
Elodie Argaud (Université de Saint-Etienne) :
« Ce que la galanterie fait à la révocation de l'Edit de Nantes : fonction du
recours à la 'manière galante' dans le pamphlet Ce que c'est que la France toute
catholique sous le règne de Louis le Grand de Pierre Bayle (1686) »

11H45
Fabienne Boissiéras (Université de Lyon 3) :
« Désordre et ordonnancement des mots sous la Révolution »

12H15
Buffet offert aux participants

14H00
Conférence : Wendy Ayres-Bennett (Cambridge University) :
« Une mode passagère ? Le langage féminin au XVIIe siècle »

15H00
Jeanne-Marie Barberis (Université de Montpellier 3) :
« Paroles chansonnières et modes langagières : le rôle des cabarets fin de siècle »

15H30
Stéphanie Smadja (Université de Troyes) :
« La mode de l'argot des poilus et la prose littéraire de l'entre-deux-guerres »

16H00
Pause

16H15
Conférence : Hélène Merlin-Kajman (Université de Paris 3) :
« Mode et mimétisme dans Des mots à la mode de François de Callières et quelques
comédies de Molière »

17H15
Danielle Bouverot (Université de Nancy/GEHLF) :
« La prose dite « artiste » ou « décadente » des années 1880 correspond-elle à
une génération ? »

17H45
Edith Vanel (Université de Nantes) :
« 'Mere glossolalie' : la mode du lexique musical dans le discours sur la
littérature entre 1890 et 1910 »

20H
Dîner en ville offert aux participants

Vendredi 13 Juin

9H00
Conférence : R. A. Lodge (University of St Andrews) :
« Imitations semi-littéraires du parler parisien sous l'Ancien Régime »

10H00
Pause

10H15
Jean-Léo Léonard (Université de Paris 3) : « Processus mimétiques et diversité
microdialectale : diffusion des normes en poitevin nord-occidental - La boîte de
Pandore »

10H45
Prisque Barbier (Université de Montpellier 3) :
« Le nouchi : une mode langagière en voie de stabilisation, moyen d'expression
et de revendication identitaire »

11H15
Annette Bordreau (Université de Moncton) et Marie-Eve PERROT (Université
d'Orléans) :
« www.parlemal.org : enjeux sociolinguistiques du phénomène Acadieman »

11H45
David Divita (University of California, Berkeley) :
« Le français dans la Petite Espagne : révélations sur la mode langagière à
travers l'entreprise ethnographique »

12H15
Buffet offert aux participants

14H00
Conférence :
Sonia Branca-Rosoff (Université de Paris 3) :
« Les radios jeunes et l'invention d'une parlure générationnelle »

15H00
Catherine Schendecker (Université de Strasbourg 2) :
« Je vous le dis très cash : maintenant il faut agir ou Comment un adverbe passe
de la « banque » à la banlieue et de l'emprunt à la lexicalisation »

15H30
Maria Candea (Université de Paris 3) :
« L'accent dit de banlieue, mode ou anti-mode ? Etude sur les représentations de
la phonétique « de banlieue » auprès de lycéens scolarisés en ZEP »

16H00
Pause

16H15 -18H00
Table Ronde :
« Sociolinguistique et histoire de la langue : quels terrains pour une
transversalité ? »
Read more issues|LINGUIST home page|Top of issue




Please report any bad links or misclassified data

LINGUIST Homepage | Read LINGUIST | Contact us

NSF Logo

While the LINGUIST List makes every effort to ensure the linguistic relevance of sites listed
on its pages, it cannot vouch for their contents.