* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
LINGUIST List logo Eastern Michigan University Wayne State University *
* People & Organizations * Jobs * Calls & Conferences * Publications * Language Resources * Text & Computer Tools * Teaching & Learning * Mailing Lists * Search *
* *
LINGUIST List 19.3039

Tue Oct 07 2008

Confs: General Ling, Psycholing, Neuroling, Lang Acquisition/France

Editor for this issue: Stephanie Morse <morselinguistlist.org>


To post to LINGUIST, use our convenient web form at http://linguistlist.org/LL/posttolinguist.html.
Directory
        1.    Muriel Barbazan, Enonciation et texte au coeur de la grammaire.


Message 1: Enonciation et texte au coeur de la grammaire.
Date: 06-Oct-2008
From: Muriel Barbazan <muriel.barbazanfree.fr>
Subject: Enonciation et texte au coeur de la grammaire.
E-mail this message to a friend

Enonciation et texte au coeur de la grammaire.

Date: 11-Mar-2009 - 13-Mar-2009
Location: Toulouse, France
Contact: Muriel Barbazan
Contact Email: muriel.barbazanfree.fr
Meeting URL: http://w3.octogone.univ-tlse2.fr/articles.php?lng=fr&pg=25

Linguistic Field(s): General Linguistics; Language Acquisition;
Neurolinguistics; Psycholinguistics

Subject Language(s): French (fra)

Meeting Description:

Énonciation et texte au coeur de la grammaire
Regards croisés: neuro/psycholinguistique, psychologie cognitive, linguistique,
didactique.

Énonciation et texte au coeur de la grammaire
Regards croisés : neuro/ psycholinguistique, psychologie cognitive,
linguistique, didactique

Colloque national - 11-13 mars 2009
Université Toulouse II-Le Mirail / URI OCTOGONE, EA 4156
Laboratoire Jacques-Lordat
Appel à communications
Nouveau délai
22 Octobre 2008 : fin de réception des propositions

Conférenciers invités :
Bernard Combettes (Université Nancy II), Michel Fayol (Université Blaise Pascal,
Clermont-Ferrand), Catherine Kerbrat-Orecchioni (Université Lyon II), Georges
Kleiber (Université Marc Bloch Strasbourg), Jean-Luc Nespoulous (Université
Toulouse II), Daniel Véronique (Université Aix-Marseille I).

Comité scientifique :
Michel Billières (Université Toulouse II), Peter Blumenthal (Université de
Cologne), Robert Bouchard (Université Lyon II), Jean-Paul Confais (Université
Toulouse II), Jean-Pierre Cuq (Université de Nice), Simone Delesalle-Rowlson
(Université Paris VIII), Jean-Marie Fournier (Université Paris III), Thierry
Gallèpe (Université de Tours), Claudine Garcia-Debanc (Université Toulouse II),
Daniel Gaonac'h (Université de Poitiers), Barbara Köpke (Université Toulouse
II), Sylvie Mellet (Université de Nice), Jean-Luc Nespoulous (Université
Toulouse II), Colette Noyau (Université Paris X), Simona Pekarek-Doehler
(Université de Neuchâtel), Marie Paule Péry-Woodley (Université Toulouse II),
André Petitjean (Université de Metz), Rémy Porquier (Université de Paris X),
Angelika Rieussec (Université Toulouse II), Bernard Schneuwly (Université de
Genève), Martine Schuwer (Université de Rennes II).

La grammaire est héritière d'une longue tradition définissant un domaine de
travail « en langue », c'est-à-dire soigneusement distinct des influences
présumées contingentes qu'implique l'utilisation effective de la parole. Par
ailleurs, l'analyse traditionnelle se limite généralement à la phrase. Dans ce
contexte épistémologique, on comprend que la grammaire ait du mal à articuler la
syntaxe traditionnelle aux investigations plus récentes que développent en se
croisant la linguistique énonciative / interactionniste, les analyses du
discours et la linguistique textuelle, secondée par la psycholinguistique.
Pourtant, sur le plan cognitif (tant au niveau de l'acquisition de la langue
maternelle que des langues étrangères), on sait que l'usage du langage passe par
une mise en relation des contenus de sens traditionnels (dénotatifs,
référentiels) avec des situations d'énonciation / réception appropriées.
Corrélativement, la production verbale implique aussi l'activation de schémas
cognitifs correspondants à des plans de textes globaux.
L'objet de ce colloque sera donc de mettre en évidence des points d'articulation
entre l'héritage grammatical traditionnel et les propositions descriptives de la
linguistique discursive, énonciative et textuelle, afin de faire avancer le
champ de la description grammaticale. Si cette problématique est centrale,
l'éclairage de la neuro-/psycholinguistique et de la psychologie cognitive en
amont ainsi que celui de la didactique des langues en aval seront
particulièrement bienvenus. En effet, un fil conducteur essentiel de ce colloque
doit être de favoriser la diffusion interdisciplinaire de l'état actuel des
recherches sur la grammaire et le discours, tant au plan de la gestion mentale
du langage qu'au plan des descriptions linguistiques et didactiques.
À terme, le fruit de ces échanges interdisciplinaires devrait être de proposer
des ''produits'' (descriptions linguistiques / grammaticales, manuels?) adaptés
au mieux à leur usage, aussi bien au niveau des manipulations cognitives qu'ils
prétendent favoriser qu'au niveau de la généralité et de l'homogénéité des
descriptions linguistiques comme de leur qualité didactique.

Dans la perspective pluridisciplinaire privilégiée, on pourra poser la question
générale du débordement de la grammaire ''classique'' en déclinant les thèmes
suivants, étant bien entendu que certains faits de langue peuvent participer de
plusieurs volets :

Axe Enonciatif / Interactionniste:

Impact de la relation locuteur / récepteur dans le fonctionnement du langage et
au plan de la modélisation linguistique.

Organisation entre activités grammaticales et activités de discours.

Valeurs discursives des modes phrastiques : étude des interférences entre formes
de phrases (déclaratives, exclamatives, interrogatives, impératives) et fonction
illocutoire, en termes d'actes de langage.

L'oralité : étude des signaux d'ouverture et de clôture, intonation, faits
prosodiques, liaisons, élisions.

Articulation grammaire / lexique : morphologie lexicale, prépositions ou
locutions prépositionnelles, intégration des registres de langue dans les
grammaires (standard, familier, soutenu?), intégration du lexique comme indice
communicationnel (tonalité subjective vs objective du discours), signaux
illocutoires (M'enfin ! Voyons ! Allez !).

Syntaxe de la phrase en rapport avec le texte et / ou l'énonciation (topic /
focus, segmentation) etc.

Axe Textuel :

De l'interphrastique à la macrostructure : étude du fonctionnement textuel des
connecteurs, cadratifs, temps verbaux, pronominalisations / renominalisations,
déictiques, subordonnées continuatives etc.

Fonctions textuelles et conséquences sur la modélisation linguistique /
grammaticale des signifiés (ou définition des significations fondamentales des
''outils'' grammaticaux).

Constitution et fonctionnement de la macrostructure textuelle. Les unités
constitutives : séquences? et au-delà ? Quelles modélisations pour le
fonctionnement textuel (perspectives linguistiques et psycholinguistiques) ?

Genres textuels : définition / acquisition.

Axe Cognitif :

Conceptualisation de catégories grammaticales.

Gestion neuro-/ psycholinguistique des faits grammaticaux.

Modes de repérage / traitement mental des indices déclencheurs de schémas
cognitifs (schéma narratif, signaux de structuration du texte?).

Processus d'acquisition du langage (FLM et FLE) et conséquences pour la
description grammaticale.

Axe Didactique :

Problèmes particuliers à la grammaire du français langue maternelle.

Problèmes particuliers à la grammaire du FLE et questions d'ordre contrastif
entre le français et les autres langues. Développement de l'interlangue et
descriptions grammaticales.

Les contenus d'enseignement grammaticaux vs la grammaire implicite
(intériorisée) des apprenants.

La progression, le (les) métalangage(s), les activités grammaticales.

Quelles règles grammaticales pour une approche énonciative et textuelle ?

TICE et ancrage énonciatif / textuel des contenus grammaticaux.

Axe Diachronique :

Articulation grammaire / linguistique textuelle et énonciative dans une
perspective diachronique

Axe Épistemologique :

Pluridisciplinarité et questions de méthodes pour la description grammaticale.

Calendrier définitif :

Début Juillet 2008 : 1er appel à communications
Début Septembre 2008 : 2ème appel à communications
22 Octobre 2008 : fin de réception des propositions
15 Décembre 2008 : notification aux auteurs
7 Janvier 2009 : fin de réception des inscriptions pour les intervenants
Fin Janvier : parution du programme sur le site du colloque
11-13 mars 2009 : colloque

Logement :
Des renseignements concernant les possibilités de logement (adresses hôtels)
seront disponibles en janvier sur le site du colloque.

Accès et transports :
Des informations concernant l'accès à l'Université Toulouse 2-Le Mirail sont
disponibles sur le site internet de l'université : http://www.univ-tlse2.fr/
puis rubrique « Pratique » et cliquer sur « Adresses et accès ».
Nombreux liens pour planifier voyages en train, avion ou voiture, ainsi que les
déplacements dans Toulouse (métro et bus).
Le colloque aura lieu à la Maison de la Recherche, rez-de-chaussée.
Read more issues|LINGUIST home page|Top of issue




Please report any bad links or misclassified data

LINGUIST Homepage | Read LINGUIST | Contact us

NSF Logo

While the LINGUIST List makes every effort to ensure the linguistic relevance of sites listed
on its pages, it cannot vouch for their contents.