* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
LINGUIST List logo Eastern Michigan University Wayne State University *
* People & Organizations * Jobs * Calls & Conferences * Publications * Language Resources * Text & Computer Tools * Teaching & Learning * Mailing Lists * Search *
* *
LINGUIST List 20.1713

Sun May 03 2009

Confs: Semantics, Syntax/France

Editor for this issue: Stephanie Morse <morselinguistlist.org>


LINGUIST is pleased to announce the launch of an exciting new feature: Easy Abstracts! Easy Abs is a free abstract submission and review facility designed to help conference organizers and reviewers accept and process abstracts online. Just go to: http://www.linguistlist.org/confcustom, and begin your conference customization process today! With Easy Abstracts, submission and review will be as easy as 1-2-3!
Directory
        1.    Camille Denizot, Anaphore et anaphoriques : diversité des grammèmes, diversité des langues

Message 1: Anaphore et anaphoriques : diversité des grammèmes, diversité des langues
Date: 03-May-2009
From: Camille Denizot <camille.denizotorange.fr>
Subject: Anaphore et anaphoriques : diversité des grammèmes, diversité des langues
E-mail this message to a friend

Anaphore et anaphoriques : diversité des grammèmes, div

Date: 13-May-2009 - 15-May-2009
Location: Rouen, France
Contact: Emmanuel Dupraz
Contact Email: < click here to access email >

Linguistic Field(s): Semantics; Syntax

Meeting Description:

Anaphore et anaphoriques : diversité des grammèmes, diversité des langues

Il existe dans les langues des grammèmes qui sont couramment employés pour pointer vers des entités linguistiques appartenant au contexte discursif où ces grammèmes s’emploient. La tradition grammaticale donne à cet usage la dénomination d’anaphore. La définition de l’anaphore, cependant, a été abondamment débattue dans les recherches contemporaines, qui ont élargi les analyses traditionnelles et ont fait apparaître des composantes diverses dans le phénomène anaphorique :

- Le pointage même qui définit l’anaphore peut être analysé de plusieurs façons : il peut être envisagé comme renvoyant à une entité proprement linguistique, ou bien à une représentation mentale, elle-même liée ou non à une entité linguistique du contexte discursif, ou bien encore à une simple composante de cette entité linguistique ou de cette représentation mentale.

- Pour chaque anaphorique, dans une langue donnée, il semble exister des traits pragmatiques, sémantiques et syntaxiques qui restreignent la visée communicative de pointage et le calcul de l’entité antécédente dans des limites précises. Ces traits doivent être analysés à partir des données de la langue concernée.

- Pour une langue donnée, il existe plusieurs anaphoriques. Des concurrences entre ces anaphoriques semblent attestées. Les critères qui entraînent l’emploi de l’un plutôt que de l’autre dans un contexte donné, à supposer que chacun des deux puisse en lui-même être employé dans ce contexte, doivent eux aussi être élucidés et font partie de la définition du système des anaphoriques dans la langue concernée.

Le Centre de recherches ERIAC, qui regroupe notamment des linguistes spécialistes de grec ancien, de latin, d’espagnol et d’anglais, souhaite rassembler des études portant sur des langues diverses. Il s’agirait de mettre en commun des analyses portant sur les traits pragmatiques, sémantiques et syntaxiques qui caractérisent les anaphoriques d’une ou plusieurs langues, ce qui permettrait une comparaison entre les systèmes des différentes langues et aussi entre les méthodes des spécialistes de ces langues, soit vivantes, soit anciennes.


Groupe de recherches ERIAC
Rouen, le 18 mars 2009
Université de Rouen
76821 Mont-Saint-Aignan cédex

Colloque
Anaphore et anaphoriques : diversité des grammèmes, diversité des langues

Organisé par Camille Denizot et Emmanuel Dupraz
Communications de trente minutes, suivies de dix minutes de discussion

Mercredi 13 mai 2009, salle de travail de l’ERIAC (B 205)

14 h 40
L. Villard (Université de Rouen) : présentation du colloque

Sous la présidence de P.-Y. Lambert (Ecole Pratique des Hautes Etudes, IVe section)

15 h 00
N. Ballier (Université Paris-XIII) : « L’Anaphore en ONE et le test de la complémentation en anglais »

15 h 40
C. Filippi-Deswelle (Université de Rouen) : « Quand anyway, marqueur de parcours, fraie le chemin de l’anaphore »

16 h 20
P. Larreya (Université Paris-XIII) : « Constantes et spécificités des procédés anaphoriques : étude contrastive de quelques marqueurs en anglais et en français »

Jeudi 14 mai 2009, salle de travail de l’ERIAC (B 205)

Sous la présidence de D. Longrée (Université de Liège et FUSL de Bruxelles)

9 h 30
C. Denizot (Université de Rouen) : « Le Relatif de liaison en grec ancien : un anaphorique particulier ? »

10 h 10
L. Tronci (Université de Zürich) : « Formes anaphoriques (et déictiques) en grec ancien. Etude sur les Histoires d’Hérodote »

Pause

Sous la présidence de P. Larreya (Université Paris-XIII)

11 h 10
M. Duval (Université de Zürich) : « Sur des Proformes à fonction anaphorique marginale : proformes postiches et redondantes »

11 h 50
C. Schnedecker (Université de Strasbourg-II) : « Tout anaphorique nominal vs pronominal : qu’est-ce qui fait la différence ? »

Déjeuner à la cafétéria de la Maison de l’Université

Sous la présidence de F. Panchón (Université de Salamanque)

14 h 30
A. Morgenstern (Ecole Normale Supérieure de Lyon) : « Référence, anaphore et dialogue chez des enfants autistes Asperger »

15 h 10
J. Cancila (Università per stranieri de Pérouse) : « Uses of anaphorics in discourse production in Alzheimer’s disease »

15 h 50
T. Paciaroni (Université de Zürich) : « Sur l’Accord des anaphoriques en maceratais »

Pause

Sous la présidence de S. Freyermuth (Université de Luxembourg)

16 h 50
D. Longrée (Université de Liège et FUSL de Bruxelles) : « ‘Anaphore zéro’ et identification des acteurs chez les historiens latins »

17 h 30
M.-D. Joffre (Université de Poitiers) : « Signification et emplois du déictique latin hic »

Vendredi 15 mai 2009, salle de travail de l’ERIAC (B 205)

Sous la présidence de M.-D. Joffre (Université de Poitiers)

9 h 30
E. Dupuy (Université de Poitiers) : « Du Récit au discours indirect : ‘choix défini’ des expressions anaphoriques en moyen-français »

10 h 10
C. Guillot (Ecole Normale Supérieure de Lyon) : « Le Pronom anaphorique cil de l’ancien français : continuité ou discontinuité topicale ? »

Pause

Sous la présidence de N. Ballier (Université Paris-XIII)

11 h 10
S. Freyermuth (Université de Luxembourg) : « Rôles de l’anaphore dans deux écritures romanesques contemporaines : »

11 h 50
P.-Y. Lambert (Ecole Pratique des Hautes Etudes - IVe section) : « Les Entités pronominales se rapportant au même référent, à l’intérieur d’une phrase : exemples tirés du vieil-irlandais »

Déjeuner à la cafétéria de la Maison de l’Université

Sous la présidence de C. Schnedecker (Université de Strasbourg-II)

14 h 30
F. Panchón (Université de Salamanque) : « Le Grammème id dans id quod relatif et la valeur de ce tour »

15 h 10
A. André (Université Paris-IV) : « L’Expression de l’anaphore en latin tardif : étude comparative des lexèmes anaphoriques chez Augustin et Grégoire de Tours »

15 h 50
E. Dupraz (Université de Rouen) : « Ille comme démonstratif anamnestique en latin »


Read more issues|LINGUIST home page|Top of issue




Please report any bad links or misclassified data

LINGUIST Homepage | Read LINGUIST | Contact us

NSF Logo

While the LINGUIST List makes every effort to ensure the linguistic relevance of sites listed
on its pages, it cannot vouch for their contents.