* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
LINGUIST List logo Eastern Michigan University Wayne State University *
* People & Organizations * Jobs * Calls & Conferences * Publications * Language Resources * Text & Computer Tools * Teaching & Learning * Mailing Lists * Search *
* *
LINGUIST List 21.2219

Fri May 14 2010

Calls: General Ling, French/France

Editor for this issue: Di Wdzenczny <dilinguistlist.org>


LINGUIST is pleased to announce the launch of an exciting new feature: Easy Abstracts! Easy Abs is a free abstract submission and review facility designed to help conference organizers and reviewers accept and process abstracts online. Just go to: http://www.linguistlist.org/confcustom, and begin your conference customization process today! With Easy Abstracts, submission and review will be as easy as 1-2-3!
Directory
        1.    Pierre Larrivee, Representations du sens linguistique V

Message 1: Representations du sens linguistique V
Date: 12-May-2010
From: Pierre Larrivee <p.larriveeaston.ac.uk>
Subject: Representations du sens linguistique V
E-mail this message to a friend

Full Title: Representations du sens linguistique V
Short Title: RSL V

Date: 25-May-2011 - 27-May-2011
Location: Universite de Savoie, Chambery, France
Contact Person: Dominique Lagorgette
Meeting Email: Dominique.Lagorgetteuniv-savoie.fr

Linguistic Field(s): General Linguistics

Subject Language(s): French (fra)

Call Deadline: 01-Nov-2010

Meeting Description:

Depuis la premiere rencontre des 25-27 mai 2001 a Bucarest jusqu'a celles
de Montreal en mai 2003, de Bruxelles en novembre 2005, d'Helsinki en
mai 2008, les conferences Representations du sens linguistique constituent
le principal forum francophone pour l'analyse du sens dans les langues
naturelles.

Call For Papers

Le but des contributions retenues pour RSLV est de proposer, a la lumiere
des etudes existantes, des analyses testables, qui proposent des
explications d'une question empirique bien definie, a partir d'outils
notionnels pouvant être utilises dans differents cadres theoriques. On
contribue ainsi a repondre aux questions de la nature des representations
semantiques, des regularites dont elles rendent compte et des eventuelles
contraintes generales qui pesent sur ces representations. Les conferences
de ce cycle offrent un espace de discussion pour former consensus autour
de la question de la nature des contraintes et representations que doit
interioriser un locuteur pour maîtriser les differents aspects relevant de la
semantique d'une langue. A la session principale accueillant des etudes sur
tout theme pertinent s'ajouteront deux themes particuliers, qui donneront
lieu a une session thematique chacun :
''Representation de l'oral en diachronie du francais'' (session thematique 1)
et ''Polyphonie/dialogisme, interaction et representation des points de vue''
(session thematique 2).

Le comite d'organisation de la cinquieme edition de l'evenement, qui se
tiendra du 25 au 27 mai 2011 a l'Universite de Savoie (Chambery, France),
sollicite des propositions de communication d'un maximum de deux pages.
Elles expliciteront la problematique exploree, les enjeux au regard des
travaux actuels, les hypotheses, les donnees, le protocole de validation, les
resultats et leurs consequences pour l'analyse du sens dans les langues
naturelles.

Une version anonymisee de la proposition de communication et une
version prête a photocopier avec le nom, l'affiliation et l'adresse
electronique des auteurs devra parvenir par courriel a Dominique
Lagorgette (Dominique.Lagorgetteuniv-savoie.fr) avant le 1er novembre
2010. La version anonymisee devra preciser si la communication est
destinee a la session principale ou a une des deux sessions thematiques
decrites cidessous, et si une communication par affichage (poster) est
envisageable (les communications orales se deroulant toutes en plenieres
et etant strictement limitees au nombre de 36). Les textes preliminaires des
communications devront parvenir au plus tard le 1er avril 2011, sur la base
de quoi sera confirme le programme. Une selection des propositions
retenues sera publiee. La langue des travaux est le francais.

Sessions thematiques:
Representation de l'oral en diachronie du francais

Organisatrices: Dominique Lagorgette, Amalia Rodriguez Somolinos,
Evelyne Oppermann-Marsaux Cette thematique se propose d'etudier les
interactions verbales et la representation des phenomenes d'oralite, ainsi
que leur evolution, dans les textes du francais medieval, du francais
preclassique ou classique. L'approche pourra être purement synchronique
pour un etat de langue donne ou se situer dans une diachronie large, allant
de l'ancien francais au francais classique, voire au francais moderne. Nous
souhaitons privilegier les communications portant sur les themes suivants:
- La representation de l'oral et le dialogue dans les textes du francais
medieval.
- Etude des enchaînements discursifs dans le dialogue :
Pourront être etudiees dans ce cadre, d'une part, les paires adjacentes
question-reponse, assertion-reponse, etc., d'autre part, l'expression de
l'accord et du desaccord dans le dialogue.
- Caracteristiques interlocutives des dialogues par rapport aux monologues.
- Procedes linguistiques en jeu dans certains actes de parole - demandes,
remerciements, excuses, serments, prieres, promesses, etc. - qui
permettent d'etablir des schemas rituels.
- Etude des marques d'oralite et de leur evolution en francais, d'un point de
vue pragmatique et argumentatif : cela concerne notamment les marqueurs
du discours, les modalisateurs, les interjections.
- Actes de parole, termes d'adresse et formes linguistiques du discours
marginalise (insulte, blaspheme, etc.).

Toute proposition concernant la representation de l'oral en diachronie
sera prise en consideration.

Polyphonie/dialogisme, interaction et representation des points de vue
Organisateur: Hugues de Chanay Empruntees originellement a Bakhtine,
puis diversement retravaillees par differents courants de la linguistique et
de l'analyse du discours -- Ducrot, Nølke et al., Bres, voir Dendale & Coltier
(2005, 2006) -- les notions de dialogisme et de polyphonie recouvrent selon
les definitions des types d'heterogeneite enonciative distincts, mais a
l'evidence correles : diversite des instances enonciatives, diversite des
orientations argumentatives, diversite des « voix », diversite enfin des
points de vue -- la forme de base que l'on donne a la representation du
sens tel qu'il se manifeste en discours. Or, bien que l'heterogeneite
"constitutive" (Authier-Revuz) des discours puisse être saisie a la fois sous
la forme de la pluralite (explicitee par le terme de polyphonie, qui implique
plusieurs "voix") et sous celle de l'echange (explicite par celui de
dialogisme, qui fait reference au dialogue, et qui envisage tout enonce
comme etant fondamentalement une « reponse »), les reflexions
dialogiques-polyphoniques n'ont que sporadiquement croise les reflexions
consacrees depuis plusieurs annees deja aux interactions
conversationnelles, alors même que celles-ci sont le lieu par excellence de
l'echange pluriel (l'alternance des tours de parole etant parmi les
phenomenes les plus specifiquement interactifs : Jefferson, Sacks &
Schegloff). Les notions comme celle, generique, de ''dialogisme interlocutif''
(Bres), ou celle, qui concerne un phenomene specifique de ''diaphonie''
(Roulet), ou encore lesquelques analyses argumentatives en interaction
(Noren), n'ont pas problematise pour elle-même l'articulation de
l'heterogeneite structurelle des enonces avec les modalites de l'echange
reel. Cette session entend se consacrer aux problemes specifiques de
dialogisme/polyphonie que posent les echanges verbaux que les
participants ''co-construisent'' en direct, notamment ceux qui concernent la
representation des points de vue, qu'on peut tenir pour centraux dans la
relation entre le sens qui s'echange et les parties entre lesquelles cet
echange se fait : articulant au minimum ce qu'on peut par exemple
caracteriser comme un modus et un dictum (dans ne terminologie
empruntee a Bally), ils sont le lieu même où le sens se relie aux êtres qui le
manipulent, qui le construisent et s'en construisent a la fois.
Sans exhaustivite :
- les points de vue ne se contentent pas de ''formuler'' le sens, mais ils
l'identifient (par exemple sous forme de sources saturables par des êtres de
discours, dans la theorie de la ScaPoLine) en le representant comme une
''position'' -- tout le probleme etant de savoir par quels biais (par quelles
''representations'') ils se trouvent finalement relies -- par quels moyens et
sous quelle forme -- aux êtres reels qui participent a l'echange. Comment le
systeme des instances discursives (representables dans le discours, par
exemple sous la forme explicite des pronoms, mais egalement de maniere
implicite -- via les orientations des connecteurs, ou encore les
soubassements enonciatifs de l'illocution) s'articule-t-il avec celui des
instances reelles (presentes dans l'interaction et peut-être ''presentees'',
mais en tout cas pas representees) qui gerent l'alternance des tours de
parole ? Et comment, a l'inverse, les participants manifestent-ils dans le
discours les buts qui leur sont propres ?
- les interactions verbales se faisant prototypiquement a l'oral, et l'oral
etant multimodal, la representation (meta) des points de vue doit egalement,
d'une part accorder une place a ce qui est semantiquement assume par ces
supports d'expression dits para-verbaux (voco-prosodiques) et non-
verbaux (posturo-mimo-gestuels), d'autre part et correlativement (mais pas
seulement), tenir compte non seulement de ce qui est dit mais de ce qui est
montre (voir Wittgenstein, Berrendonner, Nølke, Perrin?) : comment ces
differents types de contenus semantiques qui cohabitent dans les
interactions s'articulent-ils dans les representations ? Quelles
representations transversales « meta » en donner, et sur la base de quels
criteres les reconstruire ?
Autres questions possibles :
- Comment gerer dans les representations des coordonnees evolutives qui
s'ajustent ''on-line'' ? Comment s'organisent et se structurent les ''chaînes
de pdv'' ?
- Interaction et illocution : quelle representation donner aux pdv issus
d'enonces autres qu'assertifs (en particulier ceux qui sont issus d'enonces
''conatifs'' (Jakobson), qui sont plus evidemment intrinsequement interactifs
que les autres), et comment y inscrire la sequentialite propre aux AL en
general ?
- En quoi les interactions en face-a-face sont-elles (ou non)
representatives de ce qui se passe en general dans tout discours (aussi
bien dans le rapport au(x) systeme(s) semiotiques disponibles que dans la
mise en uvre particuliere de ces systemes) et quelle incidence cela a-t-il
sur la representation du sens ? Dans quelle mesure les interactions en
face-a-face peuvent-elles être tenues comme exemplaires ?

Calendrier
1er novembre 2010- Date limite pour les propositions de communication
15 décembre 2010 - Notification de la décision du comité scientifique
1er février 2011- Communication du programme préliminaire et ouverture
de l'inscription
1er avril 2011- Réception des textes préliminaires
15 avril 2011- Confirmation du programme
25-27 mai 2011- Représentations du sens linguisique V

Comité d'organisation: Hugues de Chanay (Université Lumière Lyon 2),
Dominique Lagorgette (Université de Savoie / I.U.F.), Pierre Larrivée (Aston
University)

Comité de parrainage scientifique: Jean-Claude Anscombre (Université
Paris 13), Catherine Fuchs (École Normale Supérieure Ulm), Georges
Kleiber (Université de Strasbourg), Christiane Marchello-Nizia (École
Normale Supérieure LSH Lyon), Mariana Tutescu (Universitatea din
Bucuresti), Marc Wilmet (Université Libre de Bruxelles),

Comité scientifique permanent : Denis Bouchard (Université du Québec à
Montréal), Paul Cappeau (Université de Poitiers), Bernard Combettes
(Université de Nancy), Hugues de Chanay (Université Lumière Lyon 2),
Gaétane Dostie (Université de Sherbrooke), Olga Galatanu (Université de
Nantes), Eva Havu (Université de Helsinki), Dominique Lagorgette
(Université de Savoie / I.U.F.), Pierre Larrivée (Aston University), Franck
Lebas (Université Blaise-Pascal), Danielle Leeman (Université Paris X -
Nanterre), Franck Neveu (Université de Caen), Stéphane Robert (CNRS),
Laurence Rosier (Université Libre de Bruxelles), Dan Van Raemdonck
(Université Libre de Bruxelles / Vrije Universiteit Brussel), Louis de
Saussure (Université de Neuchâtel), Lene Schøsler (Københavns
Universitet)
Read more issues|LINGUIST home page|Top of issue



Page Updated: 14-May-2010

Supported in part by the National Science Foundation       About LINGUIST    |   Contact Us       ILIT Logo
While the LINGUIST List makes every effort to ensure the linguistic relevance of sites listed on its pages, it cannot vouch for their contents.