* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
LINGUIST List logo Eastern Michigan University Wayne State University *
* People & Organizations * Jobs * Calls & Conferences * Publications * Language Resources * Text & Computer Tools * Teaching & Learning * Mailing Lists * Search *
* *
LINGUIST List 21.573

Thu Feb 04 2010

Calls: General Ling, History of Ling/France

Editor for this issue: Kate Wu <katelinguistlist.org>


LINGUIST is pleased to announce the launch of an exciting new feature: Easy Abstracts! Easy Abs is a free abstract submission and review facility designed to help conference organizers and reviewers accept and process abstracts online. Just go to: http://www.linguistlist.org/confcustom, and begin your conference customization process today! With Easy Abstracts, submission and review will be as easy as 1-2-3!
Directory
        1.    Fournier Jean-Marie, Vers Une Histoire Générale de la Grammaire Française

Message 1: Vers Une Histoire Générale de la Grammaire Française
Date: 03-Feb-2010
From: Fournier Jean-Marie <fournier.j-morange.fr>
Subject: Vers Une Histoire Générale de la Grammaire Française
E-mail this message to a friend

Full Title: Vers Une Histoire Générale de la Grammaire Française
Short Title: HGGF

Date: 27-Jan-2011 - 29-Jan-2011
Location: Paris, France
Contact Person: Fournier Jean-Marie
Meeting Email: fournier.j-morange.fr
Web Site: http://www.shesl.org/rubrique.php3?id_rubrique=53

Linguistic Field(s): General Linguistics; History of Linguistics

Subject Language(s): French (fra)

Call Deadline: 01-Jul-2010

Meeting Description:

La Société d'Histoire et d'Épistémologie des Sciences du Langage
Le Laboratoire d'Histoire des Théories Linguistiques (UMR 7597 du CNRS,
Université Paris 7)

Le colloque devra être l'occasion de: tenter une synthèse des travaux sur
l'histoire des descriptions du français conduits au cours des quarante dernières
années; faire le point sur la diversité des questions et des problèmes auxquels
se sont intéressés (ou pourraient s'intéresser) les historiens de la grammaire
française; susciter une réflexion d'ordre épistémologique sur les enjeux
soulevés par ces travaux et sur la place qu'ils occupent dans le champ de la
linguistique française.

Cal for Papers

Appel à Communication
Colloque annuel SHESL-HTL : 27, 28, 29 janvier 2011

Vers une histoire générale de la grammaire française ?
matériaux et perspectives

Comité d'organisation : Sylvie Archaimbault (Paris), Danielle Candel (Paris),
Bernard Colombat (Paris), Jean-Marie Fournier (Paris), Christian Puech (Paris),
Valérie Raby (Paris).

Comité scientifique : Sylvain Auroux (Paris), Wendy Ayres-Bennett (Cambridge),
Jean-Claude Chevalier (Paris), Simone Delesalle (Paris), Françoise Douay (Aix en
Provence), Nathalie Fournier (Lyon), Enrica Galazzi (Milan), Giorgio Graffi
(Vérone, membre pressenti), Gerda Hassler (Potsdam), Douglas Kibbee (Urbana
Champaign), Mireille Huchon (Paris), Peter Lauwers (Louvain), Danièle Leeman
(Paris), Christiane Marchello-Nizia (Lyon), Francine Mazière (Paris), Franck
Neveu (Caen), Jean-Christophe Pellat (Strasbourg, membre pressenti), Sophie
Prévost (Paris), Jacques Philippe Saint-Gérand (Limoges), Gilles Siouffi
(Montpellier), Agnès Steuckardt (Aix en Provence), Pierre Swiggers (Louvain),
Marc Wilmet (Bruxelles).

De nombreux travaux ont été conduits dans le domaine de l'histoire de la
grammaire française depuis les études fondatrices de Jean Stéfanini (1962) et de
Jean-Claude Chevalier (1968) ; le champ de l'histoire des théories lui-même
s'est organisé et structuré (création de revues, organisation de nombreux
colloques; thèses; constitution de corpus et éditions, diffusion dans les cursus
universitaires) ; les résultats se sont accumulés; les questions soulevées ont
évolué et se sont diversifiées (histoire de concepts, modalités d'émergence
d'une notion, histoire des problèmes, étude des conséquences de l'outillage
d'une langue comme le français, histoire du discours grammairien). Le colloque
devra être l'occasion à la fois de :
- tenter une synthèse des résultats disponibles (peut-on - doit-on, est-il
intéressant de - dater des inventions dans le domaine, mesurer des progrès,
identifier des pertes, des ruptures, des changements de paradigmes ?) ;
- faire le point sur la diversité des questions et des problèmes auxquels se
sont intéressés (ou pourraient s'intéresser) les historiens de la grammaire
française ;
- susciter une réflexion d'ordre épistémologique sur les enjeux soulevés par ces
travaux et sur la place qu'ils occupent dans le champ de la linguistique
française (quels modèles pour penser l'historicité de la description du français
sur le long terme ?).

Parmi les questionnements et les pistes thématiques autour desquels
s'organiseront les travaux du colloque, on retiendra notamment :

1. le découpage des domaines d'analyse : le son et la lettre, le classement des
mots, la morphologie et les catégories, la syntaxe, les marges de la grammaire
(ponctuation, listes lexicales, versification?)

2. l'histoire des concepts, des termes, des réseaux conceptuels et
terminologiques : les phénomènes d'invention, de transfert, d'emprunt, de «
bricolage », de traduction, de réinterprétation, de transmission (qu'y a-t-il
avant un concept ? comment s'opère le changement de format des problématiques ?...)

3. la question de la classification des grammaires, de l'articulation entre
histoire interne et externe (pédagogie, institution du français?). Les textes
grammaticaux peuvent ressortir à des genres, à des projets, à des types, se
situer dans un courant ou une école, susceptibles de déterminer des
organisations différentes : grammaires pour les étrangers, grammaires scolaires,
grammaires générales, grammaires savantes, remarques, traités partiels?

4. les formes du discours grammairien : traitement des exemples, écriture des
règles, mise en paradigme, en tableau, formalisation, écriture dialoguée?

5. le français, ses variétés, et les autres langues :
- l'usage des autres langues dans les grammaires du français : les pratiques
contrastives, le statut de la variation, la question des « qualités » des
langues, du génie du français?
- y a-t-il des problèmes propres à la grammaire du français, communs aux
grammaires des langues romanes, européennes, aux traditions issues du modèle latin ?
- quelle est l'influence de la grammaire française sur les autres traditions ?

6. l'histoire et sa représentation :
- l'écriture de l'histoire dans les textes grammaticaux eux-mêmes (réception,
filiation, pratiques de la citation, horizon de rétrospection) ;
- la mise en récit de la grammaire française (Ferdinand Brunot et ses
prédécesseurs, Jean-François Thurot, Bernard Julien, Gabriel Henry, Julien Tell...)

On pourra questionner la notion même de texte fondateur dans ces deux perspectives.

Les propositions de communication (500 mots environ, en format word, ou rtf),
sont à adresser avant le 1er juillet 2010 à Bernard Colombat
(bernard.colombatlinguist.jussieu.fr), Jean-Marie Fournier
(fournier.j-morange.fr) et Valérie Raby (valerie.rabywanadoo.fr)
Read more issues|LINGUIST home page|Top of issue




Please report any bad links or misclassified data

LINGUIST Homepage | Read LINGUIST | Contact us

NSF Logo

While the LINGUIST List makes every effort to ensure the linguistic relevance of sites listed
on its pages, it cannot vouch for their contents.