* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
LINGUIST List logo Eastern Michigan University Wayne State University *
* People & Organizations * Jobs * Calls & Conferences * Publications * Language Resources * Text & Computer Tools * Teaching & Learning * Mailing Lists * Search *
* *


LINGUIST List 24.988

Mon Feb 25 2013

Calls: Applied Linguistics/France

Editor for this issue: Alison Zaharee <alisonlinguistlist.org>

Date: 25-Feb-2013
From: Sophie Babault <sophie.babaultuniv-lille3.fr>
Subject: Contexte Global et Contextes Locaux : Tensions, Convergences et Enjeux en Didactique des Langues
E-mail this message to a friend

Full Title: Contexte Global et Contextes Locaux : Tensions, Convergences et Enjeux en Didactique des Langues

Date: 23-Jan-2014 - 25-Jan-2014
Location: Paris, France
Contact Person: V. Spaeth, M. Bento, S. Babault
Meeting Email: < click here to access email >

Linguistic Field(s): Applied Linguistics

Call Deadline: 15-May-2013

Meeting Description:

Colloque international
Contexte global et contextes locaux : tensions, convergences et enjeux en didactique des langues
23-24-25 janvier 2014
à Paris

DILTEC, Didactique des langues, des textes et des cultures, EA 2288,
Sorbonne Nouvelle-Paris 3
en partenariat avec :
EDA, Éducation, Discours, Apprentissage, EA 4071, Paris Descartes
STL, Savoirs, textes et langage, UMR 8163, Lille 3

Associés à :

L’Université Libre de Bruxelles/Belgique (Philixte, Études littéraires, philologiques et textuelles)
L’Université du Québec à Trois rivières/Canada
L’Université Libanaise/Liban

Avec le soutien de l’Agence universitaire de la francophonie

Comme de nombreux autres domaines, l’enseignement/apprentissage des langues vit depuis quelques décennies au rythme de la mondialisation, notamment avec l’expansion de l’école et de ses outils de prédilection (l’écrit, le manuel, etc.). Par ailleurs, d’un point de vue épistémologique, la didactique des langues affirme le caractère praxéologique (relation constante entre concepts et contextes, théorie et pratique) de sa démarche et de la posture qu’elle implique chez les chercheurs.

La circulation des notions et principes méthodologiques prend une tournure particulière dans le cas de la coopération, qu’elle soit bi- ou multilatérale, ou dans celui des partenariats institutionnels entre pays dits du Nord et du Sud (IFADEM, ELAN, TESSA, etc.) : le transfert de méthodologies se fait généralement à sens unique, sans que soient toujours bien pris en compte les contextes dans lesquels il est opéré (Blanchet, 2009 ; Block and Cameron, 2002 ; Maurer, 2007). À cela s’ajoutent bien souvent les répercussions des « effets de mode » méthodologiques, qui entraînent au niveau local une succession de méthodologies en l’espace de quelques années : une nouvelle méthodologie est parfois introduite sur le terrain avant même que les acteurs sociaux de l’éducation aient pu prendre la mesure de celle qui la précédait.

Il convient donc de s’interroger sur le caractère international et multicontextuel des stratégies, des outils et des méthodologies éducatives et linguistiques (Montagne-Macaire, 2008 ; Block, 2010). Les questions suivantes seront donc au cœur des discussions et pourront concerner l’école dans son ensemble (niveaux élémentaires, primaires, secondaires et universitaires) :

- Dans quelle mesure, et avec quels aménagements, ces éléments bénéficiant d’une reconnaissance et d’une légitimité internationales sont-ils opérationnels dans des contextes variés se distinguant aussi bien par leur culture éducative (Beacco, Cicurel, Chiss & Véronique 2005), leurs besoins spécifiques, les caractéristiques de leurs ressources humaines ?
- Inversement, des outils élaborés localement et de manière très contextualisée sont-ils à même d’apporter une réponse à des problématiques vécues sur d’autres terrains ?
- Comment mettre en évidence la complexité du transfert des savoirs linguistiques en lien avec les méthodologies de l’enseignement des langues ?
- Comment ne pas réduire la langue à un système mais partir d’une conceptualisation sociolinguistique élargie qui inclut aussi bien les acteurs que les véritables formes d’existence des langues dans la communication, les pratiques discursives et les textes ?

C’est à partir de ces questions que les diverses contributions à ce colloque permettront de relancer une dynamique réflexive dans le rapport didactique entre le nord et le sud, notamment en cherchant à dépasser le clivage entre politiques linguistiques et éducatives et approches scientifiques dont la relation entre langues secondes et langues nationales semble être le symbole.

Appel à communications :

Les contributions porteront principalement sur les axes suivants :

- Des analyses de transferts de méthodologie d’enseignement des langues mis en œuvre dans des contextes variés (approche communicative, perspective actionnelle, etc.)
- Des analyses portant, pour un même terrain, sur une approche comparative des didactiques des différentes langues en présence (langues premières, secondes, étrangères). Ces analyses pourront également prendre pour cible des démarches de didactique intégrée entre langues nationales et internationales.
- Des analyses de partenariats institutionnels mettant l’accent sur une co-construction méthodologique et notionnelle (organisations internationales, ONG, coopérations bilatérales…)
- Des réflexions sur la notion de culture éducative et linguistique (transversalité/spécificité, etc.)
- Des réflexions sur les contenus terminologiques partagés mais pas nécessairement interprétés de manière équivalente dans différents contextes (notion d’hétérogénéité, de tâche, etc.).

Langue de travail :

La langue de travail privilégiée sera le français. Les communications faites dans d’autres langues seront également acceptées à condition qu’un résumé et un support en français soient prévus.

Déroulement du colloque :

Conférences introductives
Ateliers parallèles
Tables rondes

Inscription au colloque :

100 euros
Etudiants : 30 euros
La participation des étudiants des équipes DILTEC, EDA et STL est gratuite.

Propositions de communications :

Les contributions pourront prendre la forme de communications de 20 minutes au cours d’un atelier ou de symposiums thématiques regroupant plusieurs communications. Les propositions doivent être adressées à l’adresse suivante : colloquecontextes2014gmail.com.

Les propositions seront envoyées sur fichier word, anonyme (communication : titre et résumé ne dépassant pas 2000 signes, bibliographie comprise ; symposium : titre et résumés ne dépassant pas 8000 signes, bibliographie comprise). Elles seront attachées à un courriel spécifiant clairement les noms, prénoms, affiliations scientifiques et institutionnelles du ou des auteurs ainsi que le titre de la communication ou du symposium.

Calendrier :

Date limite de soumission des propositions : 15 mai 2013
Réponse du comité scientifique : 30 septembre 2013

Comité scientifique :

Sophie Babault (Université Lille 3/France) ; Louise Belair (Université du Québec à Trois Rivières/Canada) ; Farid Benramdane (Université Ibn Badis de Mostaganem/Algérie) , Margaret Bento (Université Paris Descartes/France) ; Wafa Berry (Université libanaise/Liban) ; Sâadane Braik (Université de Mostaganem/Algérie) ; Jean-Marc Defays (Université de Liège/Belgique) ; Olivier Dezutter (Université de Sherbrooke/Canada) ; Pierre Dumont (Université des Antilles et de la Guyane/France) ; Blaise Djihouessi (Université du Bénin/Bénin) ; Annick Englebert (Université Libre de Bruxelles/Belgique) ; Fabienne Leconte (Université de Rouen/France) ; Bruno Maurer (Université Montpellier 3/France) ; Mohamed Miled (Université de Carthage /Tunisie) , Danièle Moore (Université Simon Fraser, Vancouver/Canada) ; Jean-Paul Narcy-Combes (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle/France) ; Lolona Rakotovao (École Normale Supérieure d’Antananarivo/Madagascar) ; Valérie Spaëth (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 /France) ; Rada Tirvassen (Mauritius Institute of Education/Maurice)

Comité d’organisation :

Sophie Babault (Université Lille 3) ; Aurélie Beauné (Université Paris Descartes) ; Margaret Bento (Université Paris Descartes) ; Annick Englebert (Université Libre de Bruxelles) ; Marina Krylyschin (Université Paris Descartes) ; Laurence Le Ferrec (Université Paris Descartes) ; Michael Markey (Université Lille 3) ; Catherine Muller (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3), Jean-Paul Narcy-Combes (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3), Laura Nicolas (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3) ; Estelle Riquois (Université Paris Descartes) ; Valérie Spaëth (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3), Corinne Weber (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3)

Publication :

La publication d’un ouvrage scientifique suivra la manifestation. Elle regroupera une sélection d’articles retenus par le comité scientifique.

Bibliographie indicative :

Beacco, J.-Cl., Chiss, J.-L., Cicurel, F. & Véronique, D. (éds) (2005) Les cultures linguistiques et éducatives dans l’enseignement des langues. PUF, Paris.
Blanchet Ph. (2009) Contextualisation didactique : De quoi parle-t-on ? , Le français à l’Université, Bulletin du 2ème trimestre, http://www.bulletin.auf.org/spip.php?rubrique157.
Block D, (2010) Globalization and Language Teaching, in Coupland N. (ed.), The Handbook of Language and Globalization, Malden, Blackwell Publishing.
Block D. and Cameron D. (eds) (2002) Globalization and Language Teaching, London: Routledge.
Coste D. (2000) Unité et diversité des didactiques des langues dans l’espace francophone : quelques repères pour l’analyse, in Billiez J., Foerster C. et Simon D. (éds.), La didactique des langues dans l’espace francophone : unité et diversité, Actes du 6è colloque ACEDLE, Grenoble : 15-27.
Coupland N. (2010) The handbook of language and globalization, Malden, Blackwell Publishing.
Maurer B. (2007) De la pédagogie convergente à une didactique intégrée. Langues africaines - langue française, Paris, L’Harmattan-OIF.
Montagne-Macaire D. (2008) D’une didactique des langues à une didactique du plurilinguisme. Réflexions pour la recherche, Les Cahiers de l’Acedle, vol 5, n° 1 : 3-40.



Read more issues|LINGUIST home page|Top of issue



Page Updated: 25-Feb-2013

Supported in part by the National Science Foundation       About LINGUIST    |   Contact Us       ILIT Logo
While the LINGUIST List makes every effort to ensure the linguistic relevance of sites listed on its pages, it cannot vouch for their contents.