* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
LINGUIST List logo Eastern Michigan University Wayne State University *
* People & Organizations * Jobs * Calls & Conferences * Publications * Language Resources * Text & Computer Tools * Teaching & Learning * Mailing Lists * Search *
* *


LINGUIST List 25.820

Tue Feb 18 2014

Calls: French, Applied Linguistics/Cyprus

Editor for this issue: Anna White <awhitelinguistlist.org>

Date: 18-Feb-2014
From: Fryni Kakoyianni-Doa <frynidoaucy.ac.cy>
Subject: Journée d’étude : Enseigner et apprendre le FLE en contexte
E-mail this message to a friend

Full Title: Journée d’étude : Enseigner et apprendre le FLE en contexte

Date: 29-Nov-2014 - 29-Nov-2014
Location: Nicosie, Cyprus
Contact Person: Fryni Kakoyianni-Doa
Meeting Email: < click here to access email >

Linguistic Field(s): Applied Linguistics

Subject Language(s): French

Call Deadline: 01-Apr-2014

Meeting Description:

L’Association Pan-chypriote des Professeurs de Français, l’Institut Français à Chypre et le Département d’Études françaises et de Langues vivantes de l’Université de Chypre annoncent une journée d’étude dont le thème sera : Enseigner et apprendre le FLE en contexte, pour le samedi 29 novembre 2014. Cette journée d’étude est organisée au bénéfice des professeurs de FLE de l’enseignement secondaire et universitaire à Chypre.

Cette journée d’étude vise à montrer que l’activité d’enseignement/apprentissage est ancrée dans des environnements divers dont on ne peut pas faire abstraction et que la langue étrangère enseignée n’est pas un simple inventaire de mots et de règles à décrire ou à analyser, mais un outil de communication dont il faut maîtriser l’utilisation.

On peut donner au mot Contexte des interprétations variées, centrées soit sur la langue elle-même soit sur les conditions socio-culturelles de l’enseignement/apprentissage.

1. Contexte linguistique

- L’environnement linguistique local d’un élément de langage (grammatical ou lexical) dans la phrase. Pour le professeur, il s’agit de ne pas traiter cet élément en isolation, mais de prendre en considération le co-texte ;
- L’environnement linguistique qui dépasse la phrase et inclut l’ensemble de l’énoncé. Pour le professeur, il s’agit de mettre l’accent sur la cohésion des textes (anaphore, marqueurs de discours, etc.) ;
- L’environnement pragmatique de l’énoncé qui conduit, pour interpréter celui-ci, à tenir en compte l’identité des locuteurs, la nature de la situation de communication, de l’énoncé (formel ou informel, narratif ou argumentatif, etc.) ;

On s’intéressera à tous les moyens mis en œuvre pour contextualiser l’enseignement/ apprentissage, pour élaborer des activités qui donnent à la langue plus de pouvoir communicatif et pour encourager des stratégies d’apprentissage qui tiennent elles-mêmes compte du contexte.

2. Contexte socio-culturel

- La situation d’apprentissage : conditions physiques, extérieures de l’enseignement/ apprentissage; se fait-il dans le secteur public ou privé? qui sont les apprenants, quelle est la formation des professeurs, quels outils d’enseignement ont-ils à leur disposition, etc.?
- L’environnement sociolinguistique (p. ex. monolinguisme/multilinguisme) ou socioculturel dans lequel se fait l’enseignement/apprentissage ;
- Les caractéristiques psychologiques des apprenants et des enseignants (attitudes et représentations concernant le français, concernant la culture/les cultures qu’il véhicule, motivation à l’apprendre et à l’utiliser, stéréotypes sur ses locuteurs) ;
- L’environnement cognitif des apprenants : le bagage linguistique et extralinguistique préalable avec lequel ils arrivent en classe de FLE.

On s’interrogera sur l’influence que ces facteurs peuvent avoir sur l’enseignement/ apprentissage et sur l’intérêt d’en tenir compte.

Droits d’inscription : 30 euros, à payer sur place. Cette somme couvre le déjeuner et les pauses café.

Transport et hébergement :
Indications fournies ultérieurement.

Annonce de la journée d’étude sur le site de l’Association Panchypriote des Professeurs de Français :
www.appf.eu

Propositions de communication :

Les organisateurs appellent didacticiens, formateurs, professeurs de FLE et chercheurs en FLE à proposer des communications sur le sujet annoncé.

Envoyer un résumé de 300 mots maximum (en français, nom, prénom, statut et affiliation, adresse courriel contact, bibliographie en sus si on le désire, sauvegarde .doc, police Times New Roman 12, interligne simple) à Fryni Kakoyianni-Doa : frynidoaucy.ac.cy

Durée des communications : au choix (indiquer le format d'intervention souhaité)
20 minutes suivies de 10 minutes de discussion
30 minutes suivies de 15 minutes de discussion

Les propositions seront évaluées par un comité scientifique.
La langue de la journée d’étude est le français.

Comité scientifique :

Chantal Jauneau, Institut français de Chypre
Ermioni Charitou, Association Panchypriote des Professeurs de Français
Fryni Kakoyianni-Doa, Université de Chypre
Kyriaki Ioakim-Kyriakidou, Association Panchypriote des Professeurs de Français
Margarita Efstathiou, Association Panchypriote des Professeurs de Français
Monique Monville-Burston, Université Technologique de Chypre

Calendrier :

Date limite de soumission: 1er avril 2014
Date de notification d’acceptation : 1er mai 2014
Publication du programme : 1er octobre 2014



Read more issues|LINGUIST home page|Top of issue



Page Updated: 18-Feb-2014

Supported in part by the National Science Foundation       About LINGUIST    |   Contact Us       ILIT Logo
While the LINGUIST List makes every effort to ensure the linguistic relevance of sites listed on its pages, it cannot vouch for their contents.