Publishing Partner: Cambridge University Press CUP Extra Publisher Login

New from Oxford University Press!

ad

Style, Mediation, and Change

Edited by Janus Mortensen, Nikolas Coupland, and Jacob Thogersen

Style, Mediation, and Change "Offers a coherent view of style as a unifying concept for the sociolinguistics of talking media."


New from Cambridge University Press!

ad

Intonation and Prosodic Structure

By Caroline Féry

Intonation and Prosodic Structure "provides a state-of-the-art survey of intonation and prosodic structure."


The LINGUIST List is dedicated to providing information on language and language analysis, and to providing the discipline of linguistics with the infrastructure necessary to function in the digital world. LINGUIST is a free resource, run by linguistics students and faculty, and supported by your donations. Please support LINGUIST List during the 2017 Fund Drive.

Academic Paper


Title: Une formalisation plus précise pour une annotation moins confuse: la relation d'Élaboration d'entité
Author: Laurent Prévot
Email: click here TO access email
Homepage: http://www.loa-cnr.it/prevot.html
Institution: Centre National de la Recherche Scientifique, Université de Toulouse
Author: Laure Vieu
Institution: Centre National de la Recherche Scientifique, Université de Toulouse
Author: Nicholas Asher
Institution: Centre National de la Recherche Scientifique, Université de Toulouse
Linguistic Field: Text/Corpus Linguistics
Abstract: Les théories cherchant à capturer la cohérence discursive (Mann & Thompson, 1987; Asher & Lascarides, 2003) offrent des cadres théoriques stimulants pour analyser de nombreux phénomènes discursifs. Ils peinent parfois cependant à fournir des définitions de relations combinant précision et robustesse pour des travaux d'annotation à grande échelle permettant, par exemple, de constituer des corpus annotés en relations discursives. Le cas des relations d'Élaboration et d'Arrière-plan constitue une parfaite illustration de ce problème. La plupart des théories discursives les incluent, parfois sous des noms différents, et l'on pourrait penser que leur définition et la manière de les reconnaître est maintenant établie. Cependant, en dépit du fait que ce sont les relations les plus courantes dans les corpus, c'est à leur sujet que les annotateurs ont le plus de problèmes. Elles sont souvent prises l'une pour l'autre. Dans cet article nous examinons la source de ces problèmes et nous proposons une solution basée sur la distinction d'une relation d'Élaboration d'entité, que nous formalisons en SDRT.

CUP AT LINGUIST

This article appears IN Journal of French Language Studies Vol. 19, Issue 2.

Return to TOC.

Add a new paper
Return to Academic Papers main page
Return to Directory of Linguists main page