LINGUIST List 12.3078

Wed Dec 12 2001

All: Obituary, Maurice Gross

Editor for this issue: Karen Milligan <karenlinguistlist.org>


Directory

  • Laurence Danlos, Obituary, Maurice Gross

    Message 1: Obituary, Maurice Gross

    Date: Wed, 12 Dec 2001 15:39:48 -0800
    From: Laurence Danlos <danloslinguist.jussieu.fr>
    Subject: Obituary, Maurice Gross


    Les membres de l'UFR d'informatique et de l'UFR de Linguistique de l'Universit� Paris 7 Denis Diderot ont la douleur de vous faire part de la disparition de Maurice Gross qui a �t� longtemps un des leurs.

    Apr�s sa sortie de l'Ecole polytechnique (promo 55), M.Gross travaille en traduction automatique, mais les mod�les de l'�poque ne le satisfont pas. En 61 � MIT, il d�couvre le travail de N. Chomsky et M.P. Schutzenberger. De retour en France, il entre au Laboratoire de Calcul CNRS Blaise-Pascal et travaille avec Schutzenberger et ses coll�gues sur les grammaires formelles. Ils publient le fameux "Gross et Lentin" (Notion sur les grammaires formelles, 1967) qui fait toujours r�f�rence.

    Invit� par Z. Harris � Philadelphie, il se lance � fond dans l'�criture de grammaires pour le fran�ais et l'anglais en mettant l'accent sur les faits empiriques de langue. Il soutient ses deux th�ses en France et participe � la cr�ation du Centre de Linguistique � l'Universit� de Vincennes, notamment avec N. Ruwet (d�c�d� deux semaines avant M. Gross).

    Devenu professeur au D�partement d'Informatique de Paris 7, il cr�e le Laboratoire Automatique Documentaire (LADL-CNRS) qui, sous sa direction, devient vite un centre de r�f�rence en linguistique informatique. La r�putation internationale du LADL contribue largement � celle de l'Universit� Paris 7, elle-m�me. Maurice Gross s'�loigne du cadre de la linguistique g�n�rative pour se consacrer � une description syst�matique et minutieuse des phrases simples du fran�ais. Ainsi naissent le lexique-grammaire et les dictionnaires �lectroniques du fran�ais que les chercheurs et industriels s'arrachent. Bien que linguiste avant tout, il ne s'�loigne pas de l'informatique et travaille avec D. Perrin sur l'utilisation des automates pour l'analyse syntaxique du fran�ais et d'autres langues (en particulier pour les langues romanes sur lesquelles un nombre important de chercheurs travaillent avec les m�thodes de Gross).

    M. Gross a �crit un grand nombre de livres (dont le c�l�bre "M�thodes en Syntaxe" en 1975). Le nombre d'�tudiants qu'il a form�s est des plus impressionnants et ils ressentent la disparition de leur ma�tre comme une perte irr�parable. Celui-ci savait en effet allier l'exigence intellectuelle et l'amiti� chaleureuse et fid�le.

    C'est un grand scientifique et un ami au caract�re g�n�reux que la communaut� linguistique internationale vient de perdre.