LINGUIST List 27.1094

Tue Mar 01 2016

Calls: Translation/France

Editor for this issue: Anna White <awhitelinguistlist.org>


Date: 29-Feb-2016
From: James Archibald <jak.archibaldmcgill.ca>
Subject: Guerre et traduction : représenter et traduire la guerre
E-mail this message to a friend

Full Title: Guerre et traduction : représenter et traduire la guerre

Date: 25-Nov-2016 - 25-Nov-2016
Location: Villeneuve d’Ascq., France
Contact Person: Lynne Franjié
Meeting Email: < click here to access email >

Linguistic Field(s): Translation

Subject Language(s): French

Call Deadline: 30-Apr-2016

Meeting Description:

Aujourd’hui, la guerre est omniprésente. Elle a non seulement envahi les écrans de télévision et les réseaux sociaux mais aussi l’écrit et le traduit. Elle est devenue une grille d’analyse incontournable des phénomènes langagiers, à commencer par celui des contacts entre les langues et des relations interculturelles. Elle a notamment modifié les conditions d’exercice des métiers langagiers en général et de celui des traducteurs en particulier. On ne compte plus les traducteurs de guerre et les traducteurs en guerre.

Dans ce contexte de conflictualité exacerbée, on assiste à une politisation accrue des productions langagières et à une instrumentalisation de la traduction et de la communication multilingue à des fins idéologiques, à la fois sur le terrain réel et virtuel.

De ce fait, les problématiques posées par l’interaction entre guerre et traduction sont multiples et complexes. Elles concernent des questions fondamentales telles que celles de l’engagement et du militantisme des traducteurs ou encore celles de la neutralité et de l’indépendance des médiateurs ; bref, il existe des enjeux de guerre et de paix où la traduction se trouve désormais prise en otage entre les questions politiques et les principes éthiques.
Par ailleurs, le flux continu des informations quotidiennes et la médiatisation à outrance de certains événements dramatiques ajoutent un élément de complexité dès lors que les traducteurs doivent être également des communicateurs et tenter de transmettre un message de paix en ces temps de guerre.

C’est dans ce contexte de conflits surmédiatisés que se posent les véritables questions méthodologiques et déontologiques dans le domaine de la traductologie.


Appel à communications :

- Soumission d’une proposition d’une page : le 30 avril 2016
- Notification d’acceptation de la proposition : le 30 mai 2016
- Envoi des articles rédigés : le 1er juillet 2016
- Notification d’acceptation de l’article : le 30 juillet 2016
- Publication de l’ouvrage collectif : novembre 2016
- Tenue du colloque : le 25 novembre 2016


Page Updated: 01-Mar-2016