LINGUIST List 27.1827

Wed Apr 20 2016

Calls: Lexicography/France

Editor for this issue: Amanda Foster <amandalinguistlist.org>


Date: 20-Apr-2016
From: MAHTOUT Mahfoud <mahfoud.mahtoutyahoo.fr>
Subject: Charles de Foucauld, pluriel : une vie, une œuvre, une postérité
E-mail this message to a friend

Full Title: Charles de Foucauld, pluriel Une vie, une œuvre, une postérité

Date: 01-Dec-2016 - 02-Dec-2016
Location: Paris, France
Contact Person: MAHTOUT Mahfoud
Meeting Email: < click here to access email >
Web Site: http://www.assoc-asl.net/index.php?module=colloques&id=2100

Linguistic Field(s): Lexicography

Subject Language(s): French

Call Deadline: 15-Jul-2016

Meeting Description:

Colloque international et pluridisciplinaire
Charles de Foucauld, pluriel
Une vie, une œuvre, une postérité
Le centenaire de la mort de Charles de Foucauld
1er - 2 décembre 2016

Partenariats et soutiens :

Laboratoire LDI – UMR CNRS 7187 (Universités Paris 13 Sorbonne-Paris-Cité et Cergy-Pontoise) ; Laboratoire LESMS (Université de Béjaïa, Algérie) ; Centre culturel algérien (Paris).

À l'occasion du centenaire du décès de Charles de Foucauld (1858-1916), le laboratoire « Lexiques, Dictionnaires, Informatique » (LDI – UMR CNRS 7187) de l’Université Paris 13 organise un colloque international et pluridisciplinaire consacré à l’œuvre scientifique de Charles de Foucauld.

Ce colloque sera l’occasion de mieux faire comprendre les multiples facettes d’une personnalité hors du commun dont l’engagement a contribué à faire connaître la langue et la culture des Touaregs.

Inscription au colloque : gratuite mais nécessaire

Les participants sont priés de s’inscrire avant le 18 novembre 2016 à l’adresse suivante :
charlesdefoucauldplurielgmail.com

En marge du colloque :

Un certain nombre de manifestations culturelles et artistiques (chants touaregs, exposition, etc.) auront lieu en marge du colloque. Le programme de ces manifestations sera précisé ultérieure-ment.

Appel à Communications:

Les contributeurs au colloque sont invités à mesurer la distance prise par l’auteur, dans son dictionnaire, par rapport à l’idéologie coloniale et à son engagement missionnaire. Ce recul n’est-il pas la marque d’un zèle missionnaire centré sur l’étude inédite de la langue touarègue ? Foucauld fut-il savant malgré lui ? Comment a-t-il résolu les problèmes de description lexicographique que pose cette langue ? Avec qui a-t-il travaillé ? Dans quelle tradition s'inscrit-il ? Quelle place occupe son ouvrage dans la lexicographie touarègue et, plus largement, amazigh ? Quelle est sa postérité ?

Des participants venus d’horizons culturels et géographiques très divers donneront à voir un Charles de Foucauld pluriel dont l’œuvre scientifique et spirituelle a suscité des échos au-delà des frontières et des continents.

Calendrier :

15 juillet 2016 : Date limite de soumission des propositions
1er septembre 2016 : Avis du comité scientifique
1er décembre 2016 : Première journée du colloque (Centre culturel algérien à Paris, 171 Rue de la Croix Nivert, 75015 Paris)
2 décembre 2016 : Seconde journée du colloque (Université Paris 13, 99 Avenue Jean-Baptiste Clément, 93430 Villetaneuse)

Soumission des propositions :

Les propositions de communication devront être envoyées en document attaché (format Word ou RTF). Le résumé, en français, ne devra pas dépasser 1500 signes (espace compris).

Toute proposition de communication devra être accompagnée des renseignements suivants :

NOM, Prénom
Établissement de rattachement
Fonction
Adresse électronique
Téléphone
Date d’arrivée
Date de départ

Les propositions de communications sont à envoyer à : charlesdefoucauldplurielgmail.com

Argumentaire :

La mobilité du génie foucauldien étonne. Créateur aux sept visages, Charles de Foucauld fut officier de l’armée française, explorateur, géographe, religieux catholique ermite, ethnographe, linguiste et lexicographe. Ordonné prêtre en 1901, il décide de s’installer à Tamanrasset et se passionne pour l’étude de la langue touarègue. Son ami Adolphe de Calassanti-Motylinski, disait, au cours d’une de ses missions sahariennes : « Pour faire le dictionnaire du dialecte de ce pays, il faudrait y passer vingt ans, en parler la langue comme sa langue maternelle et en composer le vocabulaire sans le secours d’aucun informateur. ». Charles de Foucauld a cumulé une expérience de plus de vingt ans dans le pays. De 1905 à 1916, il s’établit chez les Touaregs de l’Ahaggar dont il étudie la langue, les coutumes et les traditions.

Au-delà de son œuvre spirituelle, à laquelle ses biographes ont fait la part belle (René Bazin, Jean-François Six, Antoine Chatelard...), Charles de Foucauld a aussi accompli une œuvre scientifique d’envergure. Il a élaboré le Dictionnaire touareg-français dialecte de l’Ahaggar qui fait aujourd'hui encore autorité. La première édition de ce dictionnaire encyclopédique – une version abrégée – a été confiée à René Basset, spécialiste du berbère, qui en a fait paraître, de 1918 à 1920, les deux volumes chez l’éditeur Jourdan-Carbonel. L’œuvre complète ne sera publiée qu’en 1951 à l’Imprimerie nationale : quatre volumes autographes, soit plus de 2000 pages comportant des illustrations et des notes diverses.

Charles de Foucauld a également rédigé des Notes pour servir à un essai de grammaire touarègue (1920), des Poésies touarègues (1925-1930), un Dictionnaire abrégé touareg-français de noms propres (1940), des Textes touaregs en prose (1984), des Chants touaregs (1997). Cette œuvre scientifique a longtemps été minorée par les hagiographes de l’auteur car considérée comme « profane ». Pourtant, Charles de Foucauld, dans son ermitage, consacrait plus de dix heures par jour à la rédaction de son dictionnaire. Son temps se partageait entre prières et travail linguistique. La place qu'a occupée le travail scientifique dans la vie de Charles de Foucauld doit nous amener à interroger son œuvre linguistique dans son ensemble et, plus particulièrement, le Dictionnaire touareg-français dialecte de l’Ahaggar.

Il s’agira, par exemple, d'analyser les techniques lexicographiques mises en œuvre dans la description de la langue touarègue selon le triple point de vue de la nomenclature, de la macrostructure et de la microstructure. On abordera les problèmes de méthodes, l’architecture formelle de l’ouvrage, le programme suivi, le choix de mode de transcription, le classement des mots touaregs, etc. On interrogera également l’origine de l’intérêt de Charles de Foucauld pour la langue touarègue, son travail préparatoire au dictionnaire, ses lectures, ses sources et les influences qui l’ont marqué, sa collaboration avec Calassanti de Motylinski, sans oublier le travail de recueil et de traduction qu’il a consacré à la littérature touarègue.

Comité scientifique :

Rachid Adjaout (Université de Béjaïa, Algérie), Olivier Brito (Paris Ouest Nanterre La Défense, CREF), Foudil Cheriguen (Université de Béjaïa, Algérie), Gaudin François (Université de Rouen et LDI), Lahouari Ghazzali (Université Paris 8 et LDI), Christine Jacquet-Pfau (Collège de France et LDI), Mohamed Khouya (Université de Tamanrasset, Algérie), Jacqueline Lalouette (Université Paris 13), Sofiane Lanseur (Université de Béjaïa, Algérie, LESMS), Gabrielle Le Tallec-Lloret (Université Paris 13, LDI), Mahfoud Mahtout (Université de Rouen et LDI), Jean-Yves Mollier (Université de Versailles Saint-Quentin, IECI), Carlo Ossola (Professeur au Collège de France), Jean Pruvost (Université de Cergy-Pontoise, LDI), Alain Rey (Conseiller éditorial, Dictionnaires Le Robert).

Responsables scientifiques :

François Gaudin, Université de Rouen et LDI – UMR CNRS 7187
Christine Jacquet-Pfau, Collège de France et LDI – UMR CNRS 7187
Mahfoud Mahtout, Université de Rouen et LDI – UMR CNRS 7187

Comité d’organisation :

Arabelle Baudette-Al Ellewi (Université Paris 13, LDI), Olivier Brito (Université Paris Ouest Nanterre La Défense, CREF), Élodie Chevreux (doctorante, Université de Cergy-Pontoise, LDI), Walid Dekdouk (doctorant, Université Paris 13, LDI), Inès Djazi (doctorante, Université Paris 13, LDI), Yasmina Founas (doctorante, Université Paris 13, LDI), François Gaudin (Université de Rouen et LDI), Ibrahim Haci (Directeur du Centre culturel algérien), Christine Jacquet-Pfau (Collège de France et LDI), Gabrielle Le Tallec-Lloret (Université Paris 13, LDI), Mahfoud Mahtout (Université de Rouen et LDI), Abderahim Moussaouer (doctorant, Université Paris 13, LDI), Tayeb Ould-Laroussi (Institut du Monde arabe).


Page Updated: 20-Apr-2016