LINGUIST List 27.511

Tue Jan 26 2016

Confs: French, General Ling/UK

Editor for this issue: Ashley Parker <ashleylinguistlist.org>


Date: 25-Jan-2016
From: ETHEVES-SANTANGELO CYNTHIA <cynthia.etheveslaposte.net>
Subject: AFLS 2016 - Le français partagé
E-mail this message to a friend

AFLS 2016 - Le français partagé

Date: 20-Jun-2016 - 22-Jun-2016
Location: Belfast, United Kingdom
Contact: Anna Tristram
Contact Email: < click here to access email >
Meeting URL: http://blogs.qub.ac.uk/afls2016/

Linguistic Field(s): General Linguistics

Subject Language(s): French

Meeting Description:

The Association for French Language Studies conference 2016 will take place from 20-22 June 2016 at Queen’s University Belfast, UK.

The conference theme for AFLS 2016 addresses the concept of French as a shared language. In a period of significant population movement, it is timely to focus on the impact of mobility, migration and contact, both synchronically and diachronically. This impact is felt in a number of ways, not least on the evolution of the language itself (its lexis, syntax, morphology and phonology), on its usage in a variety of domains, on the identities of its speakers and on their attitudes towards the French language. Within francophone contexts, rural depopulation and the growth of super- diverse urban communities are also playing a role in shaping the French language, for example, in the form of supra-regional or new urban varieties. At the same time, there is an acknowledged ‘crisis’ in the levels of foreign language competency in the UK and Ireland, with serious implications for approaches to pedagogy: French is struggling to retain its position as a major ‘shared international language’ but fluency in French is top of the Confederation of British Industry’s list of employers’ desired linguistic skills.

Résumé :
Le thème du “Français partagé” est un thème que l’on retrouve dans le nord d’Italie. Des langues différentes qui se côtoient dans les Régions à Statuts Spéciales.
Nous avons pu observer les différences de statut que possèdent les régions italiennes ; nous avons vu que la spécificité de chacune de ces régions est mise en place pour résoudre des problèmes frontaliers, internationaux, politiques, économiques, financiers, culturels et linguistiques. Comprendre l’histoire de ces régions, le but de leur « statut », c’est introduire la politique linguistique du pays que nous sommes en train d’étudier : l’Italie. En effet, nous avons vu à travers cette analyse de documents qu’un grand nombre des territoires à « statut spécial » sont des lieux de bilinguisme et/ou de plurilinguisme. Ce sont donc des régions multiculturelles pour lesquelles il est important pour le bien-être de tous les habitants d’apprendre à vivre ensemble, tout en respectant la langue et la culture des autres habitants. Est-ce que ce plurilinguisme influence la politique linguistique de ces régions ? Est-ce que ce plurilinguisme influence la politique linguistique de l’Italie en général? Est-ce que ce plurilinguisme influence l’enseignement-apprentissage des langues comme l’anglais, le français ou encore l’allemand ?
Pour reprendre les termes de Gasquet-Cyrus M. et Petitjean C., quel est le « poids » de ces langues ? quelle est la conséquence de leur poids sur la politique linguistique de ces régions ?
Il nous faut comprendre le poids de chacune de ces langues, ceci afin d’étudier dans le chapitre suivant la politique linguistique de l’Italie. A savoir, quelle est ou quelles sont les langues officielles ? Quelle est ou quelles sont les langues de l’enseignement ? La politique linguistique italienne peut-elle être qualifiée de politique claire ?

Confirmed plenaries/Conférences plénières confirmées:

Myriam Bras (Toulouse II)
Philippe Hambye (Louvain-la-Neuve)
Martin Howard (University College Cork)



Page Updated: 26-Jan-2016