LINGUIST List 32.267

Wed Jan 20 2021

Calls: French; Gen Ling/Canada and Online

Editor for this issue: Lauren Perkins <laurenlinguistlist.org>



Date: 19-Jan-2021
From: Michael Akinpelu <Michael.akinpeluuregina.ca>
Subject: Privilèges et marginalisations dans la francophonie
E-mail this message to a friend

Full Title: Privilèges et marginalisations dans la francophonie
Short Title: CEFCO

Date: 24-Mar-2022 - 26-Mar-2022
Location: Regina and Online, Canada
Contact Person: Sylvain Rheault
Meeting Email: < click here to access email >
Web Site: https://lacite.uregina.ca/fr/crfm/colloques/colloque-du-centre-d-etudes-franco-canadiennes-de-l-ouest-cefco

Linguistic Field(s): General Linguistics

Subject Language(s): French

Call Deadline: 31-Mar-2021

Meeting Description:

Le comité d’organisation du 27e Colloque du CEFCO lance un appel à communications à tous et toutes les chercheur.e.s, quelle que soit leur discipline, qui s’intéressent aux questions relatives aux Privilèges et marginalisations dans la francophonie. Ce colloque cherche à rassembler des perspectives critiques et intersectionnelles sur les francophonies au Canada, perspectives qui viendront compléter l’étude des défis posés par leur situation minoritaire. Depuis les luttes pour l’inclusion et la reconnaissance des contributions des femmes aux mouvements francophones, en passant par les échanges et commissions sur les relations entre immigrant.e.s et communautés francophones, jusqu’à la création des groupes Franco-Queer, une série de discours et de pratiques se sont développées pour réduire les écarts et transformer les manières de coexister en milieu francophone. Que pouvons-nous apprendre de ces mouvements et de leurs expressions pour répondre aux défis contemporains et réduire l’écart des groupes privilégiés et marginalisés au sein des communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM)?

Les situations minoritaires se rapportent par ailleurs à des situations nationales et mondiales, où d’autres dynamiques d’exclusion, de domination, ou d’oppression sont à l'œuvre. L’apport des communautés francophones est-il bien compris au sein de mouvements plus larges, par exemple dans les mouvements environnementaux, les mobilisations en milieu de travail, ou les transformations de la pédagogie? Au vu de l’évolution des dynamiques de privilège et de marginalisation depuis une trentaine d’années, des voix autrefois moins présentes se font-elles mieux entendre dans les CLOSM? Trouvent-elles réponse?

Call for Papers:

Outre les questions suggérées ci-haut, les communications pourront se tourner vers les sous-thèmes suivants, avec un accent sur les réalités des francophonies de l’Ouest canadien et sur celles qui peuvent contribuer à les éclairer:
- Les dynamiques des minorités dans la minorité ;
- La contribution des groupes sous-représentés aux communautés francophones ;
- Les approches pédagogiques devant les injustices (anti-racisme, décolonisation, environnementalisme, démocratie) ;
- L’accès aux soins de santé pour toutes les communautés et l’offre active ;
- La réconciliation avec les peuples autochtones, l’autochtonisation, la décolonisation ;
- Les relations intercommunautaires et intracommunautaires ;
- Les pratiques commémoratives au sein de la francophonie ;
- Les mouvements pour la justice sociale et l’équité au sein des CFSM ;
- L’étendue du concept de francophonie pour l’inclusion du plurilinguisme ;
- Les divergences des sens de la francophonie ;
- Les milieux culturels et artistiques peuvent être vus comme des lieux de nouvelles expressions et d’un renouvellement de l’imaginaire et de l’identité francophones ;
- Le mouvement de voix et de sortie des groupes marginalisés ;
- Les défis de l’accessibilité aux espaces physiques et symboliques francophones pour les personnes handicapées ;
- Les apprentissages possibles de la pandémie ;
- Les perspectives d’avenir pour les jeunes et les immigrants francophones au sein des CFSM ;
- L’apport des études tant qualitatives que quantitatives, tant empiriques que théoriques, pour créer des liens entre discours, pratiques et les grands mouvements de pensée.

Ces questions et ces thèmes peuvent par ailleurs être liés aux divers domaines d’activité de la francophonie, par exemple:
- La création et performance artistique et littéraire ;
- La gouvernance et les politiques publiques ;
- L’engagement et le développement communautaires ;
- Les soins de santé ;
- L’intervention en travail social ;
- L’éducation et l’apprentissage ;
- Le travail culturel et historique ;
- L’étude de la langue ;
- Le développement et l’intégration économiques.

Le comité d’organisation espère recevoir des contributions autant pratiques et appliquées (par exemple, soins infirmiers, travail social, éducation, musicologie) que théoriques (philosophie, littérature, pour ne nommer que celles-ci). Les étudiant.es, membres des organismes communautaires et autres membres des communautés œuvrant hors des universités sont aussi encouragé.e.s à préparer des communications, ou encore à répondre à l’appel à participation aux tables rondes.

Le colloque aura lieu en mode hybride, avec l’espoir d’un maximum de participation en personne à Regina et un accès en ligne pour certaines présentations et tables rondes ainsi que pour le public.

Le comité d’organisation cherchera à publier certaines communications sous la forme d’actes et de numéros de revue. Les chercheur.ses souhaitant soumettre leur communication pour une telle publication seront invité.es à le faire suite à la tenue du colloque.

Soumettre les propositions de communications ici: https://docs.google.com/forms/d/1rnQQaYWKWxa8jmhTm6q1n-7xmZrMrFk33y5dEikp22U/edit




Page Updated: 20-Jan-2021