Publishing Partner: Cambridge University Press CUP Extra Publisher Login

New from Cambridge University Press!

ad

Revitalizing Endangered Languages

Edited by Justyna Olko & Julia Sallabank

Revitalizing Endangered Languages "This guidebook provides ideas and strategies, as well as some background, to help with the effective revitalization of endangered languages. It covers a broad scope of themes including effective planning, benefits, wellbeing, economic aspects, attitudes and ideologies."


We Have a New Site!

With the help of your donations we have been making good progress on designing and launching our new website! Check it out at https://linguistlist.org/!
***We are still in our beta stages for the new site--if you have any feedback, be sure to let us know at webdevlinguistlist.org***

Academic Paper


Title: Pourquoi (re)traduire San-Antonio aujourd’hui (en roumain)
Author: Laurentiu Bala
Email: click here TO access email
Institution: University of Craiova
Linguistic Field: Ling & Literature; Translation
Subject Language: French
Abstract: Frédéric Dard, alias San-Antonio a été peu connu en Roumanie avant 1989, car seulement deux de ses ouvrages y ont été publiés : l’un signé de son vrai nom (La dynamite est bonne à boire, traduction roumaine « Dinamita-cocteil », par Pompiliu Matei, Bucureşti : Meridiane, Col. « Delfin », 1970) et l’autre signé « San-Antonio », J’ai bien l’honneur de vous buter (traduction roumaine : Am onoarea să vă pun la punct, par Horia Tecuceanu, Bucureşti : Univers, Col. « Enigma », 1979). Le même titre sera traduit en 1992, par Alexandru Spânu, sous le même nom (Bucureşti: Ariane), mais les deux traductions ressemblent presque… comme deux gouttes d’eau ! Et encore une curiosité : Horia Tecuceanu, le premier traducteur publiera le même original français sous un autre titre roumain, În misiune secretă, comme étant la IIe édition… et toujours en 1992 !
Après 1989, la situation va considérablement changer, car entre 1992 et 2006, une seule maison d’édition (Forum, Bucarest) qui a détenu les droits de traduction et de diffusion de l’œuvre san-antonienne en Roumanie, publiera presque 80 titres, à raison de quelques titres par an !
Durant ces 14 années, jusqu'au moment où la maison d’édition Forum a cessé son activité, en 2008, semble-t-il, une seule autre maison d’édition (Cluj-Napoca : Clusium, Col. « Agata ») publiera la traduction du roman En avant la moujik (titre roumain : Cu mujica, înainte marș !, par Tudor Ionescu) en 1995.
Dans ces conditions, notre intervention se propose de passer du niveau quantitatif, qui imposerait la continuation des traductions de San-Antonio en roumain (vu qu’on n’a pas encore tout traduit !), au niveau qualitatif (la retraduction de ses écrits, car il s’agit d’un auteur dont l’inventivité lexicale et le langage cru débordant restent toujours susceptibles à de nouvelles interprétations, adaptations, traductions), donc, tout comme le titre de notre communication suggère, de « traduire » à « retraduire » San-Antonio aujourd’hui en roumain.
Type: Individual Paper
Status: Completed
Publication Info: Hugues Galli (dir.), Pourquoi (re)lire San-Antonio aujourd’hui, Dijon : Éditions Universitaires de Dijon (France), 2014, ISBN : 978-2-36441-113-5, pp. 155-170.
Add a new paper
Return to Academic Papers main page
Return to Directory of Linguists main page